Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir puis ferme, le Chatenay (Orgères)

Dossier IA35047625 réalisé en 2008

Fiche

  • Vue nord
    Vue nord
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • four
    • étable à vaches
    • étable à chevaux
    • porcherie
    • cellier

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiées four, étable à vaches, étable à chevaux, porcherie, cellier
Dénominations manoir, ferme
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Bruz
Adresse Commune : Orgères
Lieu-dit : le Chatenay
Cadastre : 1812 B2
Ce lieu est mentionné comme étant un site d'ancien manoir. Certains éléments de l'architecture du bâtiment principal témoignent en effet encore de l'existence d'un lieu noble. Il s'agit par exemple de la présence d'une ancienne cheminée sur le mur gouttereau sud, de celle d'une pièce à feu à l'étage au sud-est ou encore de l'existence d'un écu au-dessus de la porte d'entrée. Le logis de ce manoir a subi de nombreux remaniements au fil des siècles. Ainsi, la tradition orale nous a rapporté l'existence d'une cheminée sur le mur gouttereau sud, ce qui laisse supposer l'existence d'une salle sous charpente à l'origine. Ce type de manoir, à salle basse sous charpente, était fréquent en Bretagne à la fin du 14e et au début du 15e siècle. Or, nous savons que le Châtenay est mentionné dès 1397, à l'époque, il appartenait aux de Montgermont. Le logis a vraisemblablement été modifié au 16e siècle ou bien au début du 17e siècle. C'est probablement de cette époque que datent la partie sud-est, en retour d'équerre, ainsi que la porte d'entrée surmontée d'un écu. La partie ouest du logis a été ajoutée au début du 20e siècle ; elle abritait une chambre d'après la tradition orale. La construction du bâtiment qui accueillait le pressoir à l'est de la cour remonte probablement au 18e siècle, il figure en effet sur le cadastre de 1812. La tradition orale nous a rapporté qu'il y existait une cheminée, ce qui laisse supposer qu'il abritait peut-être originellement la ferme du manoir. L'étable, située à l'ouest de la cour, remonte à la charnière des 19e et 20e siècles. D'après Paul Banéat, le manoir du Châtenay appartenait en 1397 aux de Montgermont, puis, aux de Chaumont, aux Gouyon en 1530, aux de Cahideuc en 1552 qui le vendirent aux de Bourgneuf en 1558. A cette date, il fut rattaché à la seigneurie d'Orgères à laquelle il resta lié jusqu'en 1789.
Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle

Les différents bâtiments qui composent ce lieu forment un "U" autour d'une cour. A l'est de celle-ci, subsistent les vestiges d'une motte féodale. Le premier bâtiment, situé au sud de la cour, possède un plan en "L", ainsi, il existe une aile en retour d'équerre au sud-est. Ce bâtiment est construit en moellon de schiste ; les encadrements de baies sont principalement composés de pierres calcaires. La porte principale est surmontée d'un arc en plein cintre en pierre calcaire, dans lequel se trouve un écu lisse. En façade, il existe des trous de boulins, destinés à l'accueil de couples de pigeons. Le toit des différentes parties, à longs pans, est couvert d'ardoise et de matériau synthétique. La partie ouest de ce bâtiment est partiellement construite en bauge (levées de terre). Le bâtiment qui se trouve à l'est de la cour est séparé en deux parties ; la partie sud est élevée en moellon de schiste, alors que la partie nord est réalisée en bauge sur un haut solin de schiste. L'ensemble est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. A l'ouest de la cour, se trouve une ancienne étable construite également en moellon de schiste. Enfin, un four se situe au sud-ouest.

Murs schiste
terre
moellon
Toit ardoise, matériau synthétique en couverture

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
HYPOE en U
MURS1 schiste ; moellon ; terre
SCLE1 16e siècle ; 17e siècle ; limite 19e siècle 20e siècle
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection possible
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20083506657NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 531 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • LOUAIL, Jules. Esquisse sur le pays d'Orgères. 1892.