Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir (Plouër-sur-Rance)

Dossier IA22132471 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Plouër-sur-Rance

Les premières traces connues de la maison seigneuriale du Verger datent d'un aveu de 1513, mais le bâtiment ne semble pas remonter aussi loin. Il peut avoir été bâti vers la toute fin du 16e siècle ou le début du 17e siècle pour la partie la plus ancienne, c'est-à-dire celle de l'ouest. La partie Est ajoutée ou re-construite pourrait datée de la fin du 17e siècle même si son décor intérieur correspond plutôt à la mode du 18e siècle, notamment dans le salon du rez-de-chaussée.

Il appartenait à la famille Gouyon Matignon au 17e siècle et jusqu'en 1786, ainsi en 1643 le propriétaire est Jude Gouyon, seigneur du Verger et en 1786 c'est Messire Hyacinthe Gouyon qui est en le propriétaire. Héritier du Verger, François Hinguant de la Tiemblais, compagnon d'exil de François-René de Chateaubriand, arrive au Verger sous la restauration et y meurt en 1827.

Le manoir sera ferme jusqu'en 1963.

Période(s) Principale : limite 16e siècle 17e siècle, limite 17e siècle 18e siècle

Les bâtiments du manoir et de la ferme attenante sont disposés autour d'une cour carrée, le manoir se situant au sud.

Il s'agit d'un bâtiment sobre mais très élégant doté de proportions harmonieuses. L'ensemble des bâtiments qui entourent la cour carrée qui le précède sont également intéressants du point de vue architecturale, notamment un petit cellier orné d'un alignement de trous de boulins servant à des pigeons.

Le manoir est un bâtiment de plan rectangulaire, composé d'un rez-de-chaussée, d'un étage carré et d'un grenier. La façade sur jardin présente également un niveau de cave. L'ensemble est élevé en moellon de granite, les pierres de tailles sont employées pour l'encadrement des ouvertures. La toiture à croupe présente une forte pente de toit brisée par un coyau et est couverte en ardoise. Sous le toit court en façade principale une belle corniche à modillons sculptés en pierre calcaire. On retrouve cette pierre au-dessus de la porte principale : en effet une pierre calcaire très usée devait porter des armoiries vraisemblablement détruites à la Révolution.

La distribution intérieure se fait par un escalier central droit en granite que ferme une porte avec claustrât. Cet escalier est éclairé en façade principale par un oculus. Le rez-de-chaussée se compose à l'ouest d'une salle avec cheminée monumentale en granite et un passe-plat, aujourd'hui bouché, donnant accès à une arrière cuisine ou petit office qui permettait de préparer les plats et de faire la vaisselle, il y avait sans doute une souillarde dans cet espace située en demi-niveau entre le rez-de-chaussée et la cave. A l'est, on trouve un beau salon décoré à la manière des gypseries de Provence notamment pour le décor au-dessus de la cheminée. Ses décors qu'on trouve en Provence sont faits avec du gypse qui est une pierre à partir de laquelle on peut fabriquer une sorte de plâtre. Ici n'ayant pas de gypse, un mélange à base d'argile fine a été utilisé pour reproduire ce type de décor. Ce qui est intéressant à plusieurs points, d'abord par la technique en effet peu rencontré jusqu'à présent sur le territoire breton, mai aussi parce que cela montre bien que les armateurs malouins ont eu des échanges avec la Provence. En effet, le motif du trumeau de la cheminée, une sorte de trophée suspendu est également d'influence méridionale.

Murs granite moellon
granite pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Élévations extérieures élévation ordonnancée sans travées
Couvertures
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Énergies
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Périodiques
  • Le Carrouge, n°1 à 92, revue de l'association Le Carrouge, Plouër-sur-Rance.

    Bibliothèque municipale de Dinan