Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, Les Harlays (Landéan)

Dossier IA35131034 réalisé en 2013

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Le manoir des Harlays est situé au nord de la commune de Landéan, sur la gauche au bout d'un long chemin garni de part et d'autre de vieux hêtres.

Le manoir se compose d’un corps de logis principal construit en gros appareil de granite et de deux ailes qui furent rajoutées à la fin du 18e siècle construites en moyen appareil. La porte d’entrée à anse de panier surmontée d’une accolade paraît être d’origine.

Il semblerait que le manoir possédait à l’arrière une tour d’escalier au 17e siècle. Lorsque les deux ailes ont été rajoutées à la fin du 18e siècle, la tour fut supprimée, des escaliers prenaient alors place à l’intérieur du manoir et furent encore remaniées au Second Empire.

Les lucarnes du toit ne sont pas d’origine et furent sans aucun doute rajoutées bien plus tard. Celles des deux ailes ont été notamment copiées et mises en place en 1937 sur un modèle d’une vieille maison de Saint-Malo.

En 1913 fut construit à l’arrière du manoir une grande pièce avec un toit en terrasse en pierre de granite gris.

L’intérieur a été en grande partie remanié au cours des siècles. Seule une grande cheminée en granite datant probablement du 17e siècle subsiste dans la grande pièce du centre du manoir. Celle-ci comporte notamment des corbeaux moulurés ainsi qu’un linteau monolithe à crossettes qui comprend un blason en son centre.

Des documents du second quart du 18e siècle atteste la présence du manoir. Les Harleys furent notamment vendus par Jacques Mabille, le 3 mai 1723 à Guillaume Mézanger, sieur de la Mezières, greffier en chef à la cour de Fougères. Le 20 juin 1800, Mr Mézanger revendit les Harlays à André Le Gomeliel de Villebermont dont la fille épousa l’ancêtre direct du propriétaire actuel.

Le manoir des Harlays possède de nombreuses dépendances.

Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Fougères Nord
Adresse Commune : Landéan
Lieu-dit : Les Harleys

La partie centrale du manoir est la plus ancienne, elle date probablement du 17e siècle, les éléments typiques de cette époque sont la présence de la belle porte d'entrée ornée d'une accolade, d'une vieille cheminée, ainsi que la façade en grand appareil de granite. Ce n'est que postérieurement qu'on ajouta les deux ailes mais celles-ci, il y a tout lieu de le croire, existaient antérieurement à la Révolution. Les plans cadastraux d'ailleurs en font foi.

Au nord du bâtiment principal, en 1913, on construisit une grande pièce avec un toit terrasse.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle

Le centre du bâtiment est en grand appareil de granite tandis que les deux ailes sont en petit appareil très régulier. Ces deux ailes sont moins élevées que la partie centrale bien qu'ayant aussi deux étages mais ceux-ci sont beaucoup plus bas. Les lucarnes sont entièrement en granite ainsi que la corniche.

A l'arrière on a construit une grande pièce avec toit en terrasse, le tout en belles pierres de granite gris. Les pignons sont aveugles.

L'ensemble est couvert d'un toit à deux pans au centre et de toits à deux pans et une croupe pour les ailes, le tout en ardoise.

Murs granite
Toit ardoise
Couvertures
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1927 ; reprint, Mayenne : Editions Régionales de l´Ouest, 1994.