Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, les Alleux (Louvigné-du-Désert)

Dossier IA35048666 inclus dans Écart, les Alleux (Louvigné-du-Désert) réalisé en 2009

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • chapelle
    • four à pain
    • édifice agricole
Parties constituantes non étudiéeschapelle, four à pain, édifice agricole
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Louvigné-du-Désert
AdresseCommune : Louvigné-du-Désert
Lieu-dit : les Alleux

On appelait Alleu au Moyen Age une terre franche d'impôts. Ce nom indique une origine assez ancienne. En effet, le manoir des Alleux semble avoir été construit au 15e siècle. D'après Paul Banéat, ce manoir était en 1411 aux seigneurs de ce nom, en 1454 à Tiphaine Morel veuve de Pierre Turmel, et fut vendu par les Turmel aux Gefflot en 1513 ; les Gefflot et les Liays le possédaient par moitié en 1574 et 1625, et les Gefflot l'avaient en entier en 1649 ; ils le vendirent en 1718 aux Mercier seigneurs de Montigny qui l'avaient encore en 1779. Les Alleux étaient au 16e siècle un petit centre huguenot. Le logis actuel date du 17e siècle. Bien que sa construction d'origine remonte au 15e siècle, c'est à cette époque qu'il fut complètement remanié. Une chapelle sécularisée, remarquable par son encadrement de porte et une fenêtre gothique tréflée, se dresse à l'entrée du manoir. Le manoir des Alleux constitue un exemple unique sur la commune de manoir monumental avec tour d'escalier et tour carrée. Ses dimensions imposantes, son état de conservation et son histoire en font un des éléments remarquables du patrimoine de la commune de Louvigné-du-Désert.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle

Le manoir des Alleux est construit en moellon et en pierre de taille de granite. La toiture en ardoise est à longs pans sur le bâtiment principal, en pavillon sur la tour carrée, et conique sur la tour d'escalier. Une corniche moulurée en granite se situe sous le toit. Le manoir est composé d'un rez-de-chaussée, d'un étage carrée et d'un comble. Il est flanqué à l'ouest d'une tour carrée contenant une pièce carrée par étage qui communiquait avec le bâtiment principal. Côté nord, au milieu du bâtiment, se trouve une tour ronde contenant un escalier à vis en granite. Celui-ci permettait la circulation entre les niveaux du manoir. De plus, des latrines y étaient aménagées dans une partie en surplomb.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20093501828Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 162_35_75_042.

    20093501829Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 162_35_75_042.

    20093501830Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 162_35_75_042.

    20093501831Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 162_35_75_042.

    20093501832Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 162_35_75_043.

    20093501833Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 162_35_75_043.

    20093501835Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 162_35_75_043.

    20093501834Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 162_35_75_043.

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).