Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, Le Besso (Saint-André-des-Eaux)

Dossier IA22017338 réalisé en 2010

Fiche

Un petit groupe d’édifices majeurs de la fin du Moyen Age, présente un bel appareil de faluns en pierre de taille. Le grand logis seigneurial du Hac, construit en 1445 pour Jean Hinguant, riche personnage proche du duc et les vestiges du château du Besso, édifié au bord de la Rance dans la seconde moitié du 15e siècle, pour la puissante famille de Beaumanoir. Les blocs de calcaire coquillier sont extraits de carrières aériennes ou souterraines situées a proximité immédiate de ces chantiers, peut-être ouvertes expressément à l’occasion de leurs constructions.

Parties constituantes non étudiées moulin, chapelle, ferme
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Saint-André-des-Eaux
Lieu-dit : le Besso

Le château Le château du Besso directement implanté sur la rive droite de la Rance est réduit aujourd´hui à l´état de vestiges. Le cadastre ancien montre l´importance que présentait encore l´ensemble avec ses différentes cours, ses douves alimentées par la Rance et son moulin au début du 19e siècle. De l´ancien logis seigneurial dont les murs plongeaient directement dans les eaux de la Rance, il ne subsiste actuellement que la grande tour d´escalier du logis seigneurial et quelques pans de murs. La seigneurie du Besso est passée en 1390 dans la maison de Beaumanoir par le mariage de Tiennette du Besso et Robert de Beaumanoir, chambellan du duc de Bretagne. La tour d´escalier présente à sa base en direction de l´entrée de la cour une canonnière pourvue d´un large ébrasement extérieur, dite à la française caractéristique de la fin du 15e siècle. On peut attribuer cette construction à Briand de Beaumanoir, vicomte du Besso, chambellan du roi Louis XI, capitaine de Melun, mentionné en 1480 dans les réformations de noblesse comme titulaire de 800 livres de revenu et faisant partie de la maison du roi. Le moulin A une vingtaine de mètres de l´ancien manoir, en bordure de la route, l´ancien moulin du Besso fortement transformé conserve une pierre armoriée du 15e siècle sculptée des armes de Beaumanoir présentée par un ange. la chapelle de Fontlebon A une centaine de mètres au sud de l´ancien château se dressait l´ancienne chapelle dédiée à Notre Dame de Fontlebon ou Fontdebon rebâtie au début du 16e siècle par Charles de Beaumanoir du Besso. Elle fut démembrée au début du 20e siècle. Son portail a été remonté à Dinan, rue Pavie, près du théâtre des Jacobins et des fragments d´une mise au tombeau, en pierre calcaire, du 16e siècle (statues de Marie-Madeleine et de saint Jean) ont été déposés dans la nouvelle église paroissiale de Saint-André-des-Eaux.

Période(s) Principale : 15e siècle
Secondaire : 16e siècle
Secondaire : 17e siècle

Vestiges de la tour d'escalier en pierre de taille des Faluns.

Murs falun
pierre de taille
Toit ardoise
États conservations vestiges
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20102211633NUC : Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20102211946NUC : Musée de la Grande Vigne (Dinan)

    20102211947NUCA : Musée de la Grande Vigne (Dinan)

    19802203126ZMI : Archives départementales des Côtes-d'Armor

    19802203125ZMI : Archives départementales des Côtes-d'Armor

    19802203119ZMI : Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Bibliographie
  • GOURBIL, Jean, MARTIN, Christian. En Pays d'Evran, l'Inventaire d'un patrimoine. Rennes : Rue des Scribes Editions, 1994.

  • MONIER, M.E. Châteaux, manoirs et paysages ou quinze promenades autour de Dinan. Mayenne : Joseph Floch, 1975 (nouvelle édition revue et augmentée).

    p. 372

Liens web