Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, la Rivière (Sérent)

Dossier IA00010037 réalisé en 1986

Fiche

La façade du logis de la Rivière fut reconstruite à la fin du XVIe siècle à partir d'une structure plus ancienne dont subsistent des cheminées du XVe siècle ainsi qu'un escalier en vis à l'arrière. Au cours du XVIIe siècle, le manoir fut englobé dans une composition symétrique à trois accès, à l'image des châteaux contemporains : la cour fut fermée par deux lignes parallèles de communs que relie un mur crénelé, percé en son milieu d'une porte vers la rivière. Selon un usage ancien dans le pays de Malestroit, le corps de passage est surmonté d'un colombier carré, qui a perdu son toit en pavillon. Les traces de l'enduit de chaux qu'il porte, destiné à écarter les rongeurs, correspondent aux recommandations prescrites dans les traités d'économie domestique dès le XVIe siècle. En face, de l'autre côté de la cour, un autre pavillon, édifié au-dessus du four à pain, formait pendant. La cour elle-même était pavée ; à la base des murs, un caniveau taillé dans le schiste alimentait une fontaine aménagée sous un montoir, petit escalier permettant de monter à cheval. Une vaste enceinte externe à tours d'angle, aujourd'hui disparue, entourait le manoir de la Rivière, à la mesure de l'enracinement de la famille de Sérent dont ce fut une des résidences du XVIe siècle à la Révolution.

(J. -J. Rioult)

Parties constituantes non étudiéescour, pigeonnier, enceinte, fontaine, four à pain, dépendance
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCommunes riveraines du canal de Nantes à Brest - Malestroit
AdresseCommune : Sérent
Lieu-dit : la Rivière

Le manoir a été construit au 15e siècle pour la branche cadette de la famille de Sérent, descendante de Perrot de Sérent.

Il subsiste quelques vestiges de la construction : cheminées du logis et escalier à vis postérieur. Le logis fut rebâti à la fin du 16e siècle ; l'aile ouest date du début du 17e siècle, les autres parties agricoles du même siècle.

D'après les réformations (recensement de la noblesse), le manoir appartient en 1513 à Regnaud de Sérent ; il restera dans la même famille jusqu'à la fin du 18e siècle.

(M. -D. Menant)

Période(s)Principale : 1ère moitié 15e siècle
Principale : 4e quart 16e siècle
Principale : 17e siècle

Manoir à cour fermée dont le logis occupe le côté nord-est. Collages au centre du corps de logis et au départ de l'aile nord-ouest.

Le corps de logis contient un escalier en vis en pierre, actuellement dans œuvre, noyé dans un appentis rapporté sur son élévation postérieure ; au rez-de-chaussée, pièce en mauvais état, lambrissée ; à l'étage, grande fenêtre à coussièges.

Adossé au pignon nord-ouest du logis, une seconde tour d'escalier contient un escalier en vis en bois. L'aile latérale gauche comporte un passage couvert surmonté d'un pigeonnier. L'aile latérale droite comporte un ancien passage couvert ; elle est partiellement ruinée.

Sur le cadastre de 1829, on voit encore deux tourelles rondes, colorées en jaune, ce qui montre qu'elles sont détruites ; de part et d'autre de la façade donnant sur la rivière elles participaient sans doute de la deuxième enceinte du manoir.

Mursgranite
schiste moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
pignon découvert
Escaliers
escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour
Typologiestour d'escalier postérieure , cour fermée, colombier sur passage, montoir
États conservationsmauvais état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Sérent. Cadastre napoléonien, section A de la Saint-Jacques. Levée par M. Monoury, géomètre du cadastre, 1829, échelle : 1/2500e.

    Archives départementales du Morbihan : 3 P 286/2
Bibliographie
  • MENANT, Marie-Dominique, RIOULT, Jean-Jacques. Canton de Malestroit, Morbihan. Rennes : Institut culturel de Bretagne, 1989. (Images du Patrimoine ; n° 60).

    p. 30, fig Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • FLOQUET, Charles. Dictionnaire des châteaux et manoirs du Morbihan. Mayenne : Yves Floch, éd., 1991.

    p. 247 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • DUCOURET, Jean-Pierre. Eléments remarquables ou insolites. In : Inventaire général des Monuments et des Richesses Artistiques de la France. Région Bretagne. Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris : Imprimerie Nationale éditions et Inventaire général, 1993, rééd. 1999 (Cahiers de l'Inventaire ; n° 28).

    p. 203, 205 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • DUCOURET, Jean-Pierre. Le manoir et son site. L'apport du cadastre napoléonien. In : Inventaire général des Monuments et des Richesses Artistiques de la France. Région Bretagne. Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris : Imprimerie Nationale éditions et Inventaire général, 1993, rééd. 1999 (Cahiers de l'Inventaire ; n° 28).

    p. 62, 66 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)