Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, la Godelinais (Mellé)

Dossier IA35048539 réalisé en 2009

Fiche

Á rapprocher de

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeschapelle, étable à vaches, fournil, pigeonnier
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Louvigné-du-Désert
AdresseCommune : Mellé
Lieu-dit : la Godelinais
Cadastre : 1834 C2

L'architecture de ce bâtiment et particulièrement le décor de certaines baies de la façade Est permet de faire remonter la construction de cet ancien manoir à la charnière des 15e et 16e siècles. Ainsi, la fenêtre à meneau et croisillon ainsi que le décor de baguettes croisées de la fenêtre de l'étage de la façade Est constituent des éléments caractéristiques de cette époque de construction. Dans un document d'archives de 1588, le manoir de la Godelinaye était composé d'un corps de logis couvert d'ardoise et de tuiles dans lequel se trouvaient une salle, une cuisine, une chambre basse, un cellier et une boulangerie au rez-de-chaussée. A l'étage, se trouvaient trois chambres et un grenier au-dessus. Ce document d'archives mentionne également l'existence d'un autre bâtiment dans lequel il existait une étable et une fuie (refuges à pigeons) au-dessus. Au sud de la cour, s'élevaient deux autres bâtiments abritant un pressoir et une boulangerie. De plus, il existait également une métairie qui possédait deux étables et une grange. A cette époque, un petit jardin se trouvait derrière la salle et des douves entouraient le manoir (cf. transcription). La Godelinais appartenait aux Godelin au 14e siècle, puis aux de la Chapelle en 1430, aux le Porc, seigneurs de Marolles en 1453. Au début du 16e siècle, elle appartenait aux le Marignier puis passa par alliance aux de Servaude. La Godelinais fut vendue judiciarement en 1652 aux Deshayes, seigneurs de la Philippotière. A la fin du 18e siècle, la Godelinais appartenait aux Salmon. Un autre document d'archives, datant de 1636, fait exactement la même description du lieu. Aucune chapelle n'est mentionnée dans ces documents d'archives. D'après Paul Banéat, le village de la Godelinais aurait été le siège d'une assemblée protestante à la fin du 16e siècle. La maison dans laquelle les protestants se réunissaint aurait disparu en 1833, toutefois, au début du 20e siècle, existait semble-t-il encore le lieu qui aurait servi de cimetière à cette assemblée protestante et qui portait le nom de "cimetière des Huguenots".

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle

Ce bâtiment est construit en moellon de granite ; les chaînages d'angle sont réalisés en pierre de taille. Les toitures à longs pans des corps de logis sont couvertes d'un matériau synthétique alors que le toit en poivrière de la tour est couvert d'ardoise. Le bâtiment possède un plan en "L", une tour contenant un escalier en vis en granite assure la jonction et la distribution entre les deux corps de bâtiments. Un puits se trouve au sud du logis. La façade Est du logis est percée de plusieurs baies remarquables : une fenêtre à meneau et croisillon dont le linteau porte trois écus lisses et une porte en arc segmentaire dans la partie sud de la façade et, en partie nord, une porte quadrangulaire chanfreinée et une fenêtre dont le linteau est décoré de baguettes croisées dans les angles et dont l'appui légèrement saillant porte un décor figurant un oiseau. Sous ce linteau, se trouve une pierre décorée d'un motif végétal. La salle située au rez-de-chaussée de la partie Est possède une cheminée sur le mur pignon sud. Elle possède des corbeaux en granite et un linteau en bois ainsi qu'une corniche sur la hotte. Cette salle est éclairée par la fenêtre de la façade Est ; il s'agit d'une fenêtre à coussièges. La salle située au rez-de-chaussée de l'aile sud-ouest est également équipée d'une cheminée sur le mur pignon ouest. Cette cheminée possède une hotte droite en pierre de taille de granite, un linteau décoré de deux écus lisses et une corniche entre le linteau et la hotte. Cette salle présente une très grande hauteur sous plafond, les poutres y sont moulurées et de forte section.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
Toitmatériau synthétique en couverture
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliers
États conservationsétat moyen
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Dénombrement et déclaration de 1588 :

    ..."Ollivier Lemarignier sieur de la Godelinaye... premier confesse tenir le lieu et manoir de la Godelinaye assis en la paroisse de Mellé Icelluy composé d'un corps de logeix couvert en partye d'ardoyse et tuille au dedans duquel y a une salle cuisyne despence basse chambre cellier boulengerie troys chambres par hault et grenier le tout contenant en longueur cent pieds ou environ

    Autre corps de logeix servant a estables aussi couvert d'ardoyse au dessus duquel y a un refuge à pigeons contenant en longueur cinquante pieds envyron

    Deux autres logeix l'un l'autre estant au bout vers midy de la court dudict lieu servant l'ung a pressouer et l'autre de boullengerye

    Aultre logeix appelé la mestaerye dans lequel y a ung bouge avec grenier dessus deux estables au bout et une grange le tout couvert de tuille et d'esseule et tuille contenant en largueur quattre vingtz pieds ou environ la court estant entre les dictes maisons et fon d'icelles contenant en grand troys quartz de journail de terre environ

    Le petit jardin estant au derrière et bout de la salle ... avec les douves estantes alentour d'icelluy... "

    Recherches d'archives : M. Alexandre.

    Transcription du document : M. Tessier.

  • Dénombrement et déclaration de 1636 :

    "...Perrine de Servaude dame de Vieil et de la Godelinaye veufve de deffunct Briand escuyer... Vivant sieur du Breil ladite de Servaude fille aisnée héritière principalle et noble de deffunctz Fançois de Servaude escuyer vivant sieur de la Mussonnière et damoiselle Margueritte Le Marignier, résidant à son lieu seigneurial de la Godelinais en la paroisse de Mellé faict au Roy nostre sire et à nos seigneurs tenantz la chambre des comptes de ce pais et duché de Bretagne des terres, fiefs et rentes nobles qu'elle tient dudict seigneur en sa baronnye de Fougères souz l'evesché de Rennes et lesquelz elle dict luy apartenir tant à cause de la succession de la dicte...

    Le Marignier vivante dame dudict lieu de la Godelinais que autrement à cause de ses droictz.

    Premier confesse ladicte de Servaude tenir le lieu et manoir de la Godelinais situé en la paroisse de Mellé iceluy composé d'un corps de logix maçonné partye couvert d'ardoise et partye de tuille au dedans duquel a une salle, cuisine, despance, basse chambre, celier, boulangerie, trois chambres par hault et grenier le tout contenant cent piedz ou environ, autre corps de logix servant a estable maçonné aussy couvert de (...) au desus duquel y a une ... et refuge à pigeons contenant es longueur cinquante pieds ou environ

    Deux autres logix adjacentz l'un à l'autre estantz ou bout vers midy de la court dudict lieu l'un servant à boulangerye avec la tour estante à l'entrée de la dicte court entre laquelle et la Boulangerye y a un (porche ?) construit de pierre de taille du costé du bois de ladicte maison.

    Autre logix appelé la mestairye dans lequel y a un bouge et caes avec grenier desus, deux estables au bout et une grange le tout maçonné et couvert de tuile et (...) contenant longueur quattre vingtz pieds ou environ la (court ?) estant au derrière et au bout de ladicte salle et cuisine avec les douves estantes à l'entour d'iceluy contenant par grand trente cordes de terre ou environ, le grand jardin avec les fossés et clostures..."

    Recherches d'archives : M. Alexandre.

    Transcription du document : M. Tessier.

  • 20093505626NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20093505099Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 174_35_74_006.

    20093505100Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 174_35_74_006.

    20093505101Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 174_35_74_006.

    20093505102Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 174_35_74_006.

    20093505103Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 174_35_74_006.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Loire-Atlantique. Série B : Cours et juridictions : B 1355.

  • A. D. Loire-Atlantique. Série B : Cours et juridictions : B 1360.

Bibliographie
  • ALEXANDRE, Jean. Les vieux villages de Mellé.

  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • DUCOURET, Jean-Pierre, LAISIS C., HAMON Françoise, TOSCER Catherine. L'habitat rural en Pays de Fougères.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • MAUPILLE, M., L. Louvigné-du-Désert et ses environs. Reproduction en fac-similé de l'édition de Rennes : Imprimerie C. Catel, 1877, Paris : Res Universis, 1992.

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).