Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, La Chapellenie (Billé)

Dossier IA00006839 réalisé en 1969

Fiche

Appellationsdit Manoir de la Chapellenie
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Fougères Sud
AdresseCommune : Billé
Adresse : 8 rue
de la Chapellenie
Cadastre : 1938 D2 368 à 50 m au nord de l'église

Maison appartenant auparavant à la paroisse de Billé.

1784. 30 octobre. Bail à Demoiselle la Louverie Bongret.

1790. 10 novembre. Mise en adjudication d'une maison de demeure, jardin et petite pièce de terre.

1791. 15 juin. Acquéreur J. Mauclair, chirurgien. Une requête datant de 1794 a été retrouvée. Elle proviendrait des héritiers de Mauclair. Ils parlent « d'une maison embellie et agrandie qui a été dévastée ».

Période(s)Principale : 2e moitié 16e siècle , (?)

L'édifice a été construit en moellon de grès armoricain et de schiste. Les pierres d'encadrements sont édifiées en pierre de taille de granite. La maison adopte un plan rectangulaire. Une tour d'escalier hors-œuvre prend place en façade arrière. Le bâtiment comporte une cave, un rez-de-chaussée, un étage et un comble.

D'un point de vue extérieur, la façade présente des travées sans ordonnances. Deux portes jumelées en anse de panier, moulurées d'un tore prennent place au rez-de-chaussée. Les fenêtres de l'étage comportent un appui saillant mouluré et des chambranles mouluré d'un tore. La façade arrière est peu ajourée, sans travées. Le toit est à long pans non brisés et présente des coyaux débordants. La couverture est en ardoise.

A l'intérieur l'espace est divisé par un mur de refend sur les trois niveaux inférieurs. Une pièce prend place de part et d'autre de ce mur de refend. Des cheminées prennent place sur les deux pignons au rez-de-chaussée et à l'étage. La maison possède ainsi quatre cheminées. L'escalier de la tour dessert les quatre niveaux. Celui-ci adopte un plan circulaire en maçonnerie. L'escalier à vis ne possède pas de jour. Il détient un noyau central et est tournant à gauche avec des marches d'assemblage et des repos à chaque niveau.

La cheminée du pignon Ouest au rez-de-chaussée est de type incorporé. Elle est élevée en granite et possède des piédroits chanfreinés. Les consoles sont moulurées de quart de rond et de cavets. Le linteau est monolithe et la corniche est moulurée. La cheminée du mur pignon Est est aussi de type incorporé, en granite, avec des piédroits chanfreinés, des consoles moulurés de quart de rond et de cavets ainsi que d'un bandeaux. Le linteau est monolithe à double crossettes. La corniche est moulurée de cavet et de tore. Les cheminées de l'étage sont de type adossés, en granite avec des piédroits à colonnes engagées. Les consoles sont moulurées de quart de rond et de cavet. Le Linteau est monolithe.

Tous les éléments d'architecture ancienne nous indique une construction noble du 16e siècle. Cependant la fonction réelle de l'édifice reste incertaine.

Mursgranite
grès
schiste
appareil mixte
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
noue
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Inventaire général (c) Inventaire général - Ducouret Jean-Pierre - Kocourek Frédéric-Nicolas - Blanchard Romain