Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir, la Chaine (Sens-de-Bretagne)

Dossier IA35038034 inclus dans Écart, la Chaine (Sens-de-Bretagne) réalisé en 2005

Fiche

Parties constituantes non étudiéesgrange, toit à porcs, étable à vaches
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Saint-Aubin-d'Aubigné
AdresseCommune : Sens-de-Bretagne
Lieu-dit : la Chaine
Ce bâtiment est celui mentionné sur le cadastre napoléonien de 1827, comme l'atteste deux dates portées sur une pierre et un linteau : 1765. Cependant, ce manoir pourrait être plus ancien et a probablement été construit au début du 17e siècle. La présence d'une porte en plein cintre en granite, le décor des cheminées monumentales en granite, la poutraison de forte section, le coyau et la pente de toiture importante sont des éléments architecturaux caractéristiques de cette époque. Toutefois, il semble que ce bâtiment était originellement divisé en deux propriétés différentes car il existe deux pièces à feu possédant chacune une distribution indépendante à l'origine. En 1828, lors de la réalisation du premier cadastre de la commune, il ne s'agissait plus que d'une seule propriété. Au milieu du 20e siècle, le bâtiment a été déclassé en dépendance La soue et la grange situés au sud ont été construits à la fin du 19e siècle. En effet, ils ne figurent pas encore sur le cadastre de 1828. Paul Banéat ne signalait pas la présence d'un manoir à La Chaigne, cependant cette construction présente les caractéristiques de logis manorial, telles deux salles avec cheminée monumentale en granite. De plus, d'après la tradition orale, il existe également une petite cheminée d'étage en granite.
Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Dates1765, porte la date

Ce grand bâtiment de plan rectangulaire est construit en moellon de granite et est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. La façade sud est percée de nombreuses portes et fenêtres chanfreinées, en plein cintre ou à linteau droit avec accolade. Une soue et une grange s'élèvent au sud.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée