Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecart de Bintin (Cintré)

Dossier IA35132419 réalisé en 2017

Fiche

Siège autrefois de la seigneurie du même nom, le lieu-dit Bintin situé au Nord-Est du bourg de Cintré, est un écart composé de plusieurs fermes construites en terre selon la technique de la bauge. Pour la plupart réhabilitées en habitation, ces fermes ont été plus ou moins remaniées.

Genre d'agriculteur
Précision dénomination Bintin
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Rennes Métropole
Adresse Commune : Cintré
Lieu-dit : Bintin

La seigneurie de Bintin était l'une des trois frairies composant la paroisse de Cintré et s'étendait sur deux autres paroisses : Bréteil et Mordelles. Elle jouissait d'un droit de haute justice et ses fourches patibulaires, dont on en voyait encore les vestiges en 1515, se dressaient sur la lande du Clos-Gravé, ainsi que sur la motte du moulin-à-vent de Bintin. La seigneurie de Bintin avait fait de pieuses donations à l'abbaye Saint-Melaine de Rennes, et pour cela elle bénéficiait de droits honorifiques dans l'ancienne église priorale de Cintré. Les seigneurs de Bintin possédait également un moulin et un droit de pêche prohibitive dans la rivière du Meu.

La seigneurie de Bintin appartenant aux seigneurs de ce nom en 1275, passa par alliance aux Hingant seigneurs du Hac qui l'avaient en 1468, puis par alliance aux du Gué au début du 16e siècle, et par succession aux Tournemine seigneurs de Cicé vers 1543, puis vendu à réméré aux du Breil en 1557. La seigneurie fut reprise par les Tournemine et ensuite vendue à réméré aux Josses en 1571. Elle passa par alliance aux de Massuel seigneurs de la Bouteillerie en 1628 qui la vendirent judiciairement aux filles de la Sainte-Vierge de Rennes (Les Dames Budes) en 1691, qui la vendirent à leur tour aux Heuzé sieurs de la Gaudaye en 1724. Enfin, elle passa par alliance aux Logeois vers 1747 qui l'avaient encore en 1789.

Bintin se composait autrefois d'un manoir, avec jardins, rabines et bois de haute futaie, d'une métairie contenant une cinquantaine de journaux de terre mais aussi de moulins à vent et à eau. En 1515 à côté du manoir de Bintin fut édifiée une chapelle en l'honneur de Saint Martin. Le roi Henri IV concéda par lettres royales datées du mois de Janvier 1592, au seigneur de Bintin, le droit de tenir deux foires auprès de cette chapelle durant les fêtes de Saint-Martin d'été et d'hiver.

Les seigneurs de Bintin préféraient malgré tout les terres du Bois de Bintin à Talensac. Dès le 15e siècle, Ils ont donc cessé de résider à Cintré, et le vieux manoir de Bintin tomba alors naturellement en ruine, quant à la métairie et la juridiction seigneuriale elles subsistèrent jusqu'en 1789. Aujourd'hui Bintin n'est plus qu'un écart composé de plusieurs fermes datant principalement du 19e siècle.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle, 19e siècle
Secondaire : 20e siècle, 2e moitié 20e siècle, 3e quart 20e siècle

L'ancien domaine seigneurial de Bintin à Cintré est aujourd'hui un écart de plusieurs fermes accompagnées de quelques dépendances.

Certaines de ces fermes ont été réhabilitées en habitation, d'autres ont conservé leurs fonctions agricoles. Le cadastre napoléonien de 1829 révèle la présence autrefois de nombreuses dépendances agricoles qui ont disparu aujourd'hui.

Leurs murs sont maçonnés en terre sur un solin en moellon de schiste de hauteur variable. Certains de ces murs sont enduits aux ciment et la plupart des ouvertures ont été remaniées. Les toitures sont généralement à deux versants et couvertes d'ardoises.

Murs terre
schiste moellon
ciment
bois
Toit ardoise, ciment amiante en couverture
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit en bâtière
États conservations bon état, remanié
Techniques

Références documentaires

Documents figurés
  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : 3 P 5311
  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : 3 P 5702 722
Bibliographie
  • Bibliothèque municipale de Rennes : 944GUI
  • Bibliothèque de Rennes Métropole : BZHI-2472

Liens web