Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir dit le Châtel (Plouasne)

Dossier IA22017331 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • communs
    • pigeonnier

Dossiers de synthèse

L’organisation des bâtiments visible sur le cadastre de 1834 ainsi que les deux accès indépendants rappellent la disposition du logis des Marais en Tréfumel. Il est probable que le logis du 17e siècle à trois pièces au sol était semblable aux nombreux logis mixtes rencontrés sur ce territoire. Ces derniers ayant à la fois sous une même toiture une partie habitation et une partie d’exploitation et de stockage. La charpente avec une toiture en pavillon modifiée au 18e siècle par le sénéchal Louis-Gilles Chauvin lui donne une allure de gentilhommière comme les nombreuses lucarnes dont une seule a été conservée.

Parties constituantes non étudiées communs, pigeonnier
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Plouasne
Lieu-dit : Lantran

Plusieurs dates et inscriptions témoignent de différentes campagnes de construction. La plus ancienne 1569 est portée sur le linteau de la fenêtre du rez-de-chaussée du logis secondaire. Plusieurs pierres de taille de cette période sont remployées dans le logis principal comme le linteau de la fenêtre du rez-de-chaussée qui a été cependant inversé. La deuxième date 1662, vue lors d´une enquête précédente, semble correspondre à la reconstruction du logis du Châtel. Quant à la date de 1717, elle signale vraisemblablement les travaux et l´installation de M (aitre) G (illes) CHAUVIN S (ieur) DU CHATEL, comme l´indique la pierre sculptée au-dessus de la porte d´entrée. Le registre de catholicité de la paroisse mentionne le décès Jean-Gilles Chauvin le 7mars 1744 à l´âge de 67 ans. Il était sénéchal des juridictions de Saint-Tual et de Longaulnay et marié à « dame » Angélique Escolan. Trois enfants naquirent de cette union : Thérèse dite soeur Coeur de Jésus et deux fils prêtres. Le monogramme IHS gravé au-dessus du linteau de la porte, en signe de bénédiction de la maison du Châtel indique la dévotion de cette famille. Enfin, la date de 1863 gravée sur la lucarne rend compte de nouveaux remaniements.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 16e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1569, porte la date
1662, porte la date
1717, porte la date
1863, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Chauvin Jean Gilles

L´organisation particulière des bâtiments sur un côté de la cour indique la disparition de bâtiments secondaires qui séparaient la propriété en deux fonds. Le cadastre de 1834 mentionne une division de la cour au droit du mur du pavillon. Le logis est relié aux communs (?) par un corps de passage très étroit surmonté d´un pigeonnier. Le logis principal a été transformé à plusieurs reprises et sa distribution d´origine a été modifiée. Un collage de gros oeuvre se lit à l´ouest ainsi que des reprises à l´est. La souche de cheminée ouest à double conduit induit une superposition de pièce chauffée, tandis qu´à l´est la cheminée plus étroite n´indique qu´une seule pièce à feu. Le gros oeuvre est majoritairement constitué de granite hormis la corniche, en forme de cul de lampe, et les souches de cheminées qui sont en pierre des faluns. Ce logis se distingue par sa partie centrale couverte d´une toiture en pavillon.

Murs granite
falun
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
croupe
États conservations bon état, remanié
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20102211839NUC : Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Côtes d'Armor : 3P 208, cadastre de 1834.

Bibliographie
  • Société d'émulation des Côtes-du-Nord, Bulletins et mémoires. Saint-Brieuc, 1955.

  • GOURBIL, Jean, MARTIN, Christian. En Pays d'Evran, l'Inventaire d'un patrimoine. Rennes : Rue des Scribes Editions, 1994.