Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Trovern

Dossier IA22007721 réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

Appellations Trovern
Parties constituantes non étudiées ferme, puits, moulin
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trébeurden
Lieu-dit : Trovern-Bras
Cadastre : 1819 C1 511, 513 ; 2004 AM 443, 1238

Manoir du 17ème siècle, remanié et agrandi en 1925 pour l'artiste-aviateur Eudebert (d'après la tradition orale). Ernest Renan, célèbre philologue et académicien né à Tréguier en 1823 et mort à Paris en 1892, y a séjourné à plusieurs reprises au cours de sa jeunesse.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1925, daté par tradition orale
Auteur(s) Personnalité : Eudebert, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Renan Ernest, personnage célèbre, attribution par source

Manoir isolé situé à l'est du marais du Quellen. Il comprend une partie ancienne composée d'un logis et d'une ancienne métairie, à proximité immédiate de celui-ci, et une partie rapportée de style néo-médiéval formée par une aile en retour d'équerre au sud et un bâtiment au nord. Le logis primitif et la métairie sont construits en moellons de granite, l'aile en retour d'équerre et le bâtiment au nord sont édifiés en moellons de granite équarris, tout comme le mur antérieur droit du logis suggérant une phase de reconstruction. Le logis primitif est un bâtiment à deux pièces au rez-de-chaussée d'égale importance séparées par un mur de refend montant de fond, comprenant à l'arrière une tour carrée hors-oeuvre abritant un escalier en vis en maçonnerie, une pièce annexe dans l'angle postérieur droit, ainsi qu'une tour d'escalier circulaire greffée sur le mur-pignon est, couverte d'une croupe polygonale rapportée. Il présente deux portes à l'avant, dont une, à droite, est surmontée d'un blason (non identifié), et comprend un étage carré et un comble. La tour principale, édifiée en gros moellons de granite, est située au droit du mur de refend pour distribuer normalement les pièces de l'étage, mais occupe une position légèrement décalée à gauche. Elle abrite dans la partie haute un pigeonnier en ressaut sur modillons dont les murs dépassent largement le faîte du toit principal. Ce pigeonnier, qui est desservi par un escalier secondaire placé dans l'angle antérieur droit de la tour, est abrité sous une charpente en bois apparente et coiffé d'un toit en pavillon avec égouts retroussés. L'aile sud est composée d'un rez-de-chaussée, d'un étage carré et d'un étage en léger surcroît. Le rez-de-chaussée abrite deux pièces de réception d'inégale importance et les deux étages plusieurs chambres. Au rez-de-chaussée se trouve un vestibule à droite et un grand salon à gauche. Ce vestibule, qui est ouvert côté jardin d'une porte placée au droit de l'entrée, comprend dans l'angle antérieur droit un escalier en maçonnerie en équerre composé de deux volées. Cet escalier dessert à l'étage, à droite, un escalier tournant à retours en charpente et, en face, sur toute la longueur du bâtiment, un couloir distribuant des chambres prenant jour côté jardin. Le bâtiment au nord, greffé sur la pièce annexe du logis, abrite une cuisine au rez-de-chaussée. Ces deux bâtiments sont percés de fenêtres à traverse et de croisées et présentent des lucarnes-pignon à crossettes éclairant l'étage en surcroît. L'aile sud est couverte d'un toit à longs pans avec pignons découverts et le bâtiment, au nord, d'un toit à croupes. La métairie, située à proximité immédiate du logis, à l'ouest de celui-ci, est composée d'un corps de bâtiment remanié associant sous le même toit un logis à deux pièces et une étable. Les dépendances, de construction plus récente, sont situées à l'avant.

Murs granite
moellon sans chaîne en pierre de taille
pierre de taille
Toit ardoise, pierre en couverture
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
pignon découvert
croupe polygonale
croupe
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours, en maçonnerie
Typologies logis à deux pièces au rez-de-chaussée, à tour d'escalier hors-oeuvre sur élévation postérieure et à tour d'escalier hors-oeuvre latérale. Pigeonnier sur tour
États conservations remanié

Oeuvre proposée à la sélection en raison de l'état de conservation de la tour postérieure, de la présence d'un pigeonnier sur tour et d'une partie rapportée de style néo-médiéval.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20052207017NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/48, Numplan 6.

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/48, plans cadastraux parcellaires de 1819.

    Numplan 6, section C, 1ère feuille