Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Rigourdaine (Plouër-sur-Rance)

Dossier IA22132538 réalisé en 2015

Fiche

Le manoir de Rigourdaine a été abandonné dès le milieu du 18e siècle. Depuis devenu métairie, il a subi de nombreux remaniements, seule l'implantation dans le paysage, le plan des bâtiments d'exploitation, ouvert par un grand portail, permet de déceler son utilisation antérieure. Ici comme dans les autres maisons nobles de la commune, l'implantation primitive a été conservée, comme aux Vaux Saint-Cyr ou aux Islots, le plan cadastral laisse deviner des maisons fortifiées.

Au 19e siècle, le manoir de Rigourdaine a servi de carrières suite à son abandon. Ainsi, dans le village de la Vallée, on peut découvrir d'anciennes pierres sculptées provenant selon toute vraisemblance de ce manoir, notamment sa porte et une fenêtre ont été remontées sur une maison modeste lui donnant beaucoup d'allure. En effet, la richesse de son ornementation est surprenante, la porte a son ouverture en anse de panier surmontée d'une grande accolade inscrite dans un demi-cercle. Entre les deux, une frise en relief fait alterner feuilles de vignes et deux grappes de raisin. Le décor de la fenêtre est tout aussi remarquable avec une combinaison géométrique de galette et de losanges.

Destinations hôtel
Parties constituantes non étudiées four
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Plouër-sur-Rance
Lieu-dit : Rigourdaine

L'ancien manoir de Rigourdaine fut bâti au 16e siècle. Abandonné dès le 18e siècle, il fut en partie remanié au cours du 19e siècle puis aménagé en hôtel récemment.

Période(s) Principale : 16e siècle, 19e siècle

La disposition des bâtiments de l'ancien manoir de Rigourdaine est ouverte sur une cour intérieure et aveugles à l'extérieur, l'ensemble était entouré de douves.

Abandonnée pendant de longues années et aujourd'hui remanié, le manoir présentait à la fin du 17e siècle un corps de logis exposé à l'est, et au sud deux ailes comprenant un cellier avec au-dessus une salle, une chambre basse à l'ouest, un grand grenier couvert d'ardoises. Un autre corps de logis occupe le côté ouest de la cour joignant la maison principale et comprenant une écurie et un cellier avec trois chambres au-dessus. Enfin, au bout se trouve une grange.

A l'intérieur, il subsiste quelques vestiges du manoir, ainsi encore en place se trouve une très belle rampe d'escalier en bois tourné, cet escalier dessert les deux étages du manoir. Au rez-de-chaussée, une cheminée est ornée de deux écus en bannière sur les deux extrémités du linteau, celui de droite a été martelé. Ses piédroits sont en forme de petites colonnes avec chapiteaux moulurés de style 16e siècle.

Murs granite moellon
Toit ardoise
États conservations remanié

Références documentaires

Périodiques
  • Le Carrouge, n°1 à 92, revue de l'association Le Carrouge, Plouër-sur-Rance.

    n°30 et 31 Bibliothèque municipale de Dinan