Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir de Missilien, Kerfeunteun (Quimper)

Dossier IA29010169 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Commentaire :

Aucune étude architecturale ou historique n'a été fournie par le cabinet d'architecte en charge de la maîtrise d’œuvre du projet, en dehors d'un diagnostic structure et d'un plan de géomètre.

Les baies ont été sécurisées de l'extérieur par de grandes plaques métalliques, il a donc été impossible, lors de la phase de terrain, de faire une photographie représentative du bâtiment.

Destinationsmairie
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonQuimper
AdresseCommune : Quimper
Lieu-dit : Kerfeunteun
Adresse : Cadastre : 2013 AC 656
Précisionsanciennement commune de Kerfeunteun

La montre de 1481 établit Jehan du Plessis comme sieur de Messilien.

En 1542, Lorans du Plessis, époux de Marie de Coëtanezre, sieur de Kermihihy et de Messuryen, rend aveu pour le manoir et la métairie noble de Messuryen , maisons, bois, taillis, parcs, clôtures, feniers, frostages, issues et appartenances.

En 1661, Renée de la marche, nièce de Guy Autret, arrière petit fils de Lorans du Plessis, rend aveu au fief des Regaires pour la manoir de Missirien, ses bois, terres et tenus, le village et le moulin de saint Denis et sa possession prohibitive de la chapelle de saint Denis.

Au XVIIIe siècle, la famille Le Saux du Loc'h possède le manoir.

Période(s)Principale : 16e siècle , (?)

Le manoir de Missilien se trouve actuellement près du grand séminaire. Il ne reste du site manorial que ce logis et une étable attenante, maçonnée en moellons de pierre, dont il ne subsiste que les pignons.

Le site est actuellement en travaux. En effet, le manoir de Missilien, accompagné d'une construction contemporaine, abritera en 2015 la nouvelle mairie annexe de Kerfeunteun. Lors des travaux en 2014, les écuries ont été détruites.

Le logis est organisé selon un plan rectangulaire, il est maçonné en moellons de pierres, les encadrements de baies sont en pierre de taille, et le tout est couvert d'ardoises sur un toit en bâtière.

La façade principale est située au sud. Elle comporte au rez-de-chaussée une porte d'entrée cintrée en arc brisé et moulurée ainsi qu'une fenêtre à coussièges, couverte par un arc en plein cintre mouluré. De part et d'autre de ces deux ouvertures, deux fenêtres fournissent un éclairage supplémentaire.

A l'étage, quatre fenêtres, dont l'installation est postérieure à la construction du manoir, rythment la façade. Simples, elles ne sont ornées que d'un chanfrein à angle droit.

Le niveau de comble est éclairé par trois lucarnes.

Le reste de l'édifice a été remanié à de nombreuses reprises, et nécessiterait une étude approfondie pour en comprendre les différentes phases de construction. A l'arrière se trouve une adjonction sur un seul niveau.

Mursgranite moellon enduit partiel
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • HENRY R., Les manoirs de Kerfeunteun et leurs légéndes, Les Amis de Kerfeunteun, Quimper, 1999.

    Archives municipales de Quimper
  • LE GUENNEC L., Histoire de Quimper Corentin et son canton, Le Finistère monumental, Tome III, Les amis de Louis Le Guennec, Quimper, 1984

    Archives municipales de Quimper