Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Keranroux (Ploubezre)

Dossier IA22132134 réalisé en 2014

Fiche

Cet ensemble bâti ancien, à la fois résidence seigneuriale et exploitation agricole, est situé à mi-chemin entre Lannion au nord et le bourg de Ploubezre le long de la route départementale n° 11. Établi à une quarantaine de mètres au dessus du niveau de la mer, il se trouve à proximité immédiate d'une source. Si un toponyme renseigne le "Moulin de Keranroux" situé à l'ouest-sud-ouest, aucun nom n'est attaché au lieu sur le cadastre de 1826. Le tracé du bâti sur le cadastre ancien laisse cependant apparaître deux tours, l'une au nord (en place), et l'autre au sud (disparue). Un chemin – aujourd'hui rue, passait légèrement au nord du manoir dont la cour fermée est orientée vers le nord. Le puits à margelle circulaire en granite - datable du 16e siècle, est toujours en place ainsi qu'une longue auge servant d'abreuvoir. Un blason est visible sur une pierre de l'appentis arrière.

L'édifice originel est vraisemblablement datable de la première moitié du 16e siècle comme le suggère l'analyse architecturale (présence de la tour d'escalier en façade postérieure), la mise en œuvre et l'analyse stylistique (décors en accolade et griffes en entourage des baies). La porte d'entrée – au décor gothique, tournée vers le nord est flanquée par la tour qui abrite un escalier en vis en granite. Des travaux semblent avoir également été réalisés au siècle suivant.

Le logis conserve des dispositions intérieures anciennes caractéristiques du manoir comme la salle basse desservant la tour d'escalier et la cuisine. Deux grandes baies percées dans le mur nord éclairent la salle et la grande cheminée. De la cuisine, un passe-plat dessert la grande salle basse tandis qu'un second passe-plat dessert les deux pièces hautes via la tour d'escalier. Les crossettes du pignon est sont sculptées de visages humains.

Près du manoir de Keranroux se dressait des fourches patibulaires à quatre piliers représentant le droit de haute de la seigneurie de Coëtfrec.

On signale plusieurs familles nobles à Keranroux en Ploubezre :

- Jan Le Mignot est seigneur de Keranroux (début 17e siècle) ; son frère Louis, est seigneur de Rossalic (ce dernier, propriétaire d'un manoir tout proche de Keranroux, est marié avec Louise de Coatanscoure)

- Louise de Mignot (épouse de François Thomas, seigneur de Goazmorvan) est dite "Dame de Keranroux" ;

- Elisabeth Thomas (vers 1630-1701) est dite "Dame de Keranroux" ;

- Vincent du Trévou (1657-1731) est dit seigneur de Keranroux ; il est mort à Ploubezre à l'âge de 73 ans. Il était marié avec Elisabeth Varin ;

- son fils, Louis du Trévou est dit seigneur de Keranroux en 1627 ;

et aussi :

- Guillaume de Kergrist (?), seigneur de Kertanguy (Cavan) et de Keranroux ;

- Le Moign, seigneur de Kertanguy, de Keranroux ; il exerce la profession de notaire ;

- Quemper (de), seigneur de Keranroux ; il est châtelain de Lanascol en 1647 (en Plouzélambre)...

- Keriec du Trévou (?).

Les familles du manoir de Keranroux ne figurent pas dans "l'Armorial de Ploubezre" réalisées en 1925 dans l'église paroissiale selon le travail de recherche de Frottier de la Messelière.

La façade principale du logis semble avoir été "retournée" vers le sud-sud-est à une époque ultérieure (17e siècle : ?).

Le manoir de Keranroux avait été photographié en 1969 lors du pré-inventaire de la commune de Ploubezre. L'édifice a depuis été restauré : si des modifications affectent la lecture d'une partie de la façade nord et du pignon ouest, d'autres donnent à voir des éléments nouveaux masqués précédemment.

L'édifice est visible depuis la route départementale.

Dénominations manoir, dépendance
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Lannion
Adresse Commune : Ploubezre
Lieu-dit : Keranroux, Adresse : ,
Cadastre :

Période(s) Principale : 16e siècle
Secondaire : 17e siècle
Secondaire
Dates
Statut de la propriété propriété privée
Protections