Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir de Boisanne (Plouër-sur-Rance)

Dossier IA22132512 inclus dans Ecart de Boisanne (Plouër-sur-Rance) réalisé en 2015

Fiche

Situé dans l'important hameau, par son nombre de bâtiments, de Boisanne, l'ancien manoir de ce lieu se distingue par sa haute tour d'escalier situé à l'arrière du logis qui s'affiche du coté du chemin. Le logis à composition décalée témoigne peut-être de deux campagnes de construction. Autre élément marquant, le portail d'entrée qui porte la date de 1629 dans une ancre de marine et un blason avec les initiales MD qui semble décoré d'hermines. Indiqué comme ancien manoir sur une carte postale ancienne, il pourrait en fait s'agir d'une maison de "capitaine de barque" du Roi (correspond à la date 1629 et à l'ancre marine), on appelait comme ceci les armateurs de l'époque. Elle aurait pu devenir ensuite le siège de douaniers comme on en trouvait à Jouvente non loin de là.

Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Plouër-sur-Rance
Lieu-dit : Le Boisanne

La construction de ce manoir remonte au début du 17e siècle comme l'indique la date portée sur le portail d'entrée 1629. Sa composition d'ensemble, ses cheminées monumentales et ses ouvertures anciennes (porte en plein cintre, fenêtre à linteau sur coussinet, appuis saillants des fenêtres et grilles croisées), ainsi que la forte pente de toiture brisée par un coyau, sont des témoins de cette époque. Le logis a également subi de forts remaniements avec l'ajout de nombreuses ouvertures dans le toit et en façade postérieure ainsi que le remaniement de quelques ouvertures anciennes dans la seconde moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle
Dates 1629, porte la date

Le logis de ce manoir présente un plan rectangulaire composé de deux corps de logis et d'une tour carrée à l'arrière du plus haut bâtiment. Le rez-de-chaussée est composé, dans le corps de bâtiment de l'est, d'une salle au rez-de-chaussée et dans le corps de logis ouest, se trouve la cuisine et un cellier. Une porte en plein cintre permettant la communication intérieure des deux corps de bâtiments se trouve sur le mur de refend entre la salle et la cuisine. L'accès à l'étage se fait par un escalier en vis en granite logé dans la tour d'escalier qui se trouve à l'arrière du corps de logis principal. Sa montée est éclairée par plusieurs fenêtres. L'étage est composé de chambres.

Le portail d'accès à la cour est composé d'une porte piétonne et d'une porte charrettière.

Construit en moellon de granite, la pierre de taille est employée pour les encadrements d'ouvertures. Entièrement couvert en ardoise aujourd'hui, une carte postale du début du 20e siècle montre encore le chaume qui recouvrait la partie basse du logis.

Murs granite moellon
granite pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Élévations extérieures élévation ordonnancée sans travées
Couvertures
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis avec jour, en maçonnerie
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. Collection : Le patrimoine des communes de France. Paris : Flohic éditions 1998, 2 tomes.

Périodiques
  • Le Carrouge, n°1 à 92, revue de l'association Le Carrouge, Plouër-sur-Rance.

    Bibliothèque municipale de Dinan