Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir de Beauvais (Bazouges-la-Pérouse)

Dossier IA35049603 réalisé en 2011

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • puits
    • four à pain
Parties constituantes non étudiéespuits, four à pain
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Antrain
AdresseCommune : Bazouges-la-Pérouse
Lieu-dit : Beauvais
Cadastre : 1966 E2 661

Le manoir de Beauvais est situé au sud-est de la commune de Bazouges-la-Pérouse. Il s'agit d'une construction homogène datant du 17e siècle, en effet la conservation des éléments anciens du manoir : façade, percements, cheminées, toiture nous permet de conclure à cette datation. Le granite utilisé dans un appareillage régulier, la corniche à modillons sculptés, le style de la porte qu'on retrouve au manoir de la Boucharderie sont typiques de cette époque.

Ce manoir est devenue par la suite une exploitation agricole, l'ajout de dépendances autour de la cour du manoir (étables, porcherie, grange...) dont certaines ne figurent pas encore sur le cadastre napoléonien de 1823 confirment cette nouvelle affection au 19e siècle.

Période(s)Principale : 17e siècle
Secondaire : 19e siècle

Le logis est indépendant, il donne sur une cour ouverte. Non loin se trouvent quelques dépendances et deux puits.

Sa maçonnerie se compose de schiste et de granite. Le schiste est principalement employé en moellon, tandis que le granite utilisé pour les encadrements et le chaînage des angles est en pierre de taille. L´élévation antérieure est cependant entièrement en granite. Le manoir se compose de deux corps de bâtiments, le corps de bâtiment principal est rectangulaire, un autre corps de bâtiment plus petit se situe à l´arrière, il abrite le cellier et un four. Cependant, celui-cil a été rabaissé ou reconstruit à une époque ultérieure car lorsque l'on se trouve dans le grenier du logis on voit bien qu'à l'origine le bâtiment accolé à l'arrière était plus haut. Ce bâtiment de forme carrée sur le cadasrte napoléonien pouvait contenir un escalier de distribution ainsi que des petites pièces sur le même modèle que le manoir de la Boucharderie ou celui de Ville Manaise. Le pignon Est présente des ouvertures bouchées au rez-de-chaussée et à l'étage ce qui nous indiquent la présence d'un autre bâtiment, or sur le cadastre de 1823 aucune tour ni bâtiment ne prolonge le manoir, cette partie avait sans doute déjà disparue.

L'intérieur du logis est divisé par deux murs de refend avec un couloir central, il se compose d´un rez-de-chaussée, d´un étage carré et d´un comble. L´élévation sud présente trois travées mais elle est irrégulière. Le rez-de-chaussée se compose d´une cuisine et d´une salle, chaque pièce possède sa cheminée. Ces deux pièces ont des niveaux différents et des marches permettent l'accès à la pièce située à l'est puisque celle-ci est construite sur une cave. Ce décalage de niveau ne se retrouve pas à l´étage qui est occupé par deux chambres avec cheminée.

Le toit à longs pans et croupes est couvert en ardoise, sous celui-ci se trouve une corniche à modillons.

Mursgranite
schiste
Toitardoise
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20113506993NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Bazouges-la-Pérouse. Section E de Beauvais, en 3 feuilles, 3ème feuille, par Jouchet du Ranquin. Papier, encre, aquarelle, [1823], échelle 1/2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).