Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 36 avenue Franklin Roosevelt (Vannes)

Dossier IA56004055 inclus dans Avenues Roosevelt et de La Marne, anciennement route d'Auray puis rue d'Auray ou de la Madeleine, puis avenue Hoche (Vannes) réalisé en 2004

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Cette maison se rapproche d'autres maisons édifiées par l'architecte Bardet à la même période, telle le 50 rue Victor Hugo, datant de 1927 ou le 35 de l'avenue Wilson, le 64 rue Becel et le 21 rue Paul Helleu. Cependant toutes ces maisons datent plutôt des années 1930, aussi la date de 1942 attribuée par le cadastre numérisé ne semble pas vraisemblable d'autant qu'à cette époque, Bardet a subi l'influence de son gendre et associé Lamourec et a radicalement changé de style. On peut donc considérer que Jules Rochard est bien le commanditaire de cette maison. Ce ne sont pas moins de six maisons qui lui doivent le jour dans le quartier.

Parties constituantes non étudiéesjardin, garage
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 36 avenue Franklin
Roosevelt
Cadastre : 1844 I3 779 bis ; 1980 DK 131

Le 3 mars 1925, Rochard père fait une demande d'alignement pour le terrain 779 bis, touchant d´un côté l´immeuble Loiret (maison Bourel, n°34), de l´autre le mur de la propriété Glaize. La date de 1942 indiquée par le cadastre numérisé pour la construction paraît trop tardive, surtout en raison d'une attribution probable à l'architecte Jules Bardet dont la ville conserve plusieurs spécimens très proches, tous antérieurs à 1940 (50 avenue Victor Hugo, 1927).

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Bardet Jules architecte (?), attribution par analyse stylistique
Personnalité : Rochard Jules commanditaire attribution par source

Maison sans mitoyenneté construite en alignement sur la rue avec un jardin postérieur. Double en profondeur et de plan massé, la maison comprend un étage carré et un étage de comble bâtie sur un rez-de-chaussée surélevé et sous-sol avec garage intégré. L'accès au bâti se situe en pignon ouest. Il existe depuis la rue un passage latéral avec escalier extérieur pour y accéder. La maison est enduite avec bossage en ciment au rez-dechaussée, enduit tyrolien à l'étage exception faite du soubassement en moellons.

Mursgranite
crépi moucheté
bossage
Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturescroupe
Escaliers

Typologiesmaison de plan massé et double en profondeur
Techniquesfonderie
Précision représentations

Motifs en fonte pour le balcon.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 19985600198XA : Archives municipales de Vannes, 9Fi.

    20075605375NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 717.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. S 717. Alignements Vannes. 1921-1935. 3 mars 1925. Demande de Jules Rochard père d´un alignement pour le terrain 779 bis, touchant d´un côté l´immeuble Loiret, de l´autre le mur de la propriété Glaize.

Bibliographie
  • Jules Bardet, architecte du département et des hospices de Vannes, Robert Lamourec, architecte, diplômé par le gouvernement, Vannes. Les éditions Romanance S.A.R.L. .Paris. Sd.