Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, le Beauchat (Saint-Gravé)

Dossier IA56008049 inclus dans Écart dit village, le Beauchat (Saint-Gravé) réalisé en 2012

Fiche

Les maison à étage du 17e siècle sont rares à Saint-Gravé : on mettra cette maison en parallèle avec celle de la Batardais, datée 1692 et qui présente la même structure, mais au décor plus soigné. La différence cependant réside ici dans l'absence d'un logis bas aligné, ou de dépendances, à l'exception de deux petits appentis au nord, en ruines en 1840, mais dont l'un au moins, sur la rue, a été restauré. Comme à la Batardais se pose la question du propriétaire de cette maison, peut-être un marchand ? La lucarne passante à fronton interrompu contribue à la singularité de ce logis dans le village.

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bretagne - Rochefort-en-Terre
Adresse Commune : Saint-Gravé
Lieu-dit : le Beauchat
Cadastre : 1840 E2 69

Maison construite en 1686 d'après la date gravée sur le linteau de la lucarne. La fenêtre du rez-de-chaussée a été agrandie au 19e siècle. La réfection de la toiture à la fin du 20e siècle semble avoir entrainé la disparition d'un pignon découvert au sud. L'escalier d'origine a disparu à une date indéterminée.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Dates 1686, porte la date

Maison de plan massé comportant un étage carré et un comble à surcroît, à une pièce par niveau. Les fenêtres et la lucarne à pignon de la façade principale aspectée à l'est sont disposées sur une travée, la porte en arc surbaissé voisine de la fenêtre de la salle étant décalée vers le nord. Un léger fruit à la base du mur pignon sud compense la faible pente le long de laquelle la maison est établie. La salle comporte une cheminée à linteau de schiste contre le mur pignon sud, dont une des consoles de bois saillant sur le pignon extérieur est protégée par une lame de schiste. A l'étage, la chambre comporte une seconde cheminée superposée à celle de la salle. La lucarne n’éclaire qu'un grenier non habitable. L'escalier d'origine faisant communiquer les niveaux a disparu.

Murs granite
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers
Typologies Maison de plan massé à une pièce par étage
Techniques sculpture
Représentations fronton
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Morbihan. Série P. 3P 260. Plan cadastral 1840. Tableau d'assemblage et feuilles par sections.

    Archives départementales du Morbihan : 3P 260