Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, Lazan (Langoëlan)

Dossier IA56008356 réalisé en 1999

Fiche

Dossiers de synthèse

La mise en oeuvre de grande qualité et une partie des ouvertures, tout comme l’armoire murale correspondent à la date de 1626, mais la cheminée pourrait remonter au 16e siècle, comme la porte et la fenêtre au rez-de-chaussée ouest, remployées et modifiées dans leurs proportions. Le plan adopté au 17e siècle semble être à distribution croisée, avec salle et étable au rez-de-chaussée accessible par une seule porte, chambre au-dessus de l'étable et grenier au-dessus de la salle ; la position de l'escalier est inconnue, mais peut-être la porte à demi-bouchée dans le mur nord est-elle la trace d'un ancien accès à l'escalier disparu.

Ce plan semble modernisé au 19e siècle, en transformant l'étage en grenier, l'ancienne étable en chambre et en disposant les ouvertures en travées.

Parties constituantes non étudiéesétable
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGuémené-sur-Scorff - Morbihan
AdresseCommune : Langoëlan
Lieu-dit : Lazan
Cadastre : 1842 F1 100

Maison construite en 1626, date portée accompagnée d'une inscription illisible, en remployant une partie des ouvertures anciennes. Les fenêtres du rez-de-chaussée ont été agrandies au 19e siècle, pour créer une chambre à l'est. Entre 1967, date de la 1ère enquête et 1999, porte et fenêtre est avaient été interverties : la disposition antérieure a été rétablie et une fenêtre a été percée récemment à l'étage pour compléter l'ordonnancement de la façade ; l'édifice est en restauration.

L'étable est construite en prolongement avant 1842, en remployant également les anciens matériaux.

Période(s)Principale : 1ère moitié 17e siècle
Secondaire : 16e siècle
Principale : 1er quart 21e siècle
Dates1626, porte la date

La ferme est construite en pierre de taille de granite (façade du logis et de l'étable), en moellon pour les autres façades. Sa disposition intérieure ne nous est pas connue, puisque aujourd'hui, n'existe plus aucune séparation dans le logis. On peut avancer que la salle se trouvait à l'ouest, avec cheminée dont le linteau a disparu, remplacé par du ciment, piédroits chanfreinés amortis en pyramide et consoles en talon renversé. Contre le mur nord, une porte en demi-niveau à demi-bouchée et une armoire en plein cintre à étagère qui comportait sans doute un saloir. La trace du conduit d'une cheminée disparue contre le mur est correspond peut-être à une disposition d'origine à distribution croisée avec chambre à l'étage (est). Porte de communication entre les greniers de l'étable et du logis.

Mursgranite pierre de taille
moellon

Annexes

  • Langoëlan, Dossier collectif habitat rural . Dossier Inventaire fondamental 1967.Dossier inve