Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison ; imprimerie dit imprimerie Galles, 31 rue Emile Burgault (Vannes)

Dossier IA56006718 inclus dans Rue Notre-Dame ou de la Porte-Neuve, puis rue de la Préfecture, puis rue de l'Hôtel de Ville, actuellement rue Emile Burgault (Vannes) réalisé en 2009

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • jardin
    • dépendance

Á rapprocher de

AppellationsImprimerie Galles
Parties constituantes non étudiéescour, jardin, dépendance
Dénominationsmaison, imprimerie
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 31 rue Emile, Burgault, 8bis place
Maurice Marchais
Cadastre : 1807 I3 894, 895 ; 1844 K8 1594, 1595, 1596 ; 1980 BR 234

Maison reconstruite vers 1841 pour Jean-Marie Galles imprimeur, sur l'emplacement d'une maison du 17e siècle construite par l'architecte François Cosnier sur les fossés afféagés des remparts en limite du bastion Notre-Dame, acquise en 1759 par son grand-père Nicolas Galles et sa femme Jacquette-Francoise Bertain, avec le bastion ou éperon de muraille, au prix de 3900 livres auprès des demoiselles Marie-andrée et Marguerite-Jeanne Nouvel. Les maisons édifiées en bordure du bastion et visibles sur le cadastre ancien de 1807 sont démolies et remplacées par un mur de soutènement du bastion de terre avec porte d'entrée et escalier menant au jardin surélevé. Plus tard un garage est aménagé à l'intérieur du bastion et ouvrant sur la rue. En 1840, lors de la construction, la maison fait l'objet de la part de son propriétaire d'une réclamation pour éviter le pan coupé de l'angle nord-ouest décidé. Jean-Marie Galles obtient gain de cause à la suite du rapport de la commision chargée d'examiner l'alignement à suivre. Les aménagements successifs des locaux commerciaux ont fait disparaître les dispositions d'origine du rez-de-chaussée de la maison qui était enduit à l'origine. Une nouvelle imprimerie est construite au pied du bastion Notre-Dame vraisemblablement à la même date que la maison Galles. Elle fait l'objet d'une surélévation à une date encore inconnue.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1841, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Galles Jean-Marie commanditaire attribution par source
Auteur : Charier Marius architecte attribution par analyse stylistique

Maison en alignement de rue à plan double en profondeur avec cour postérieure qui comprenait le bâtiment de l'imprimerie implanté parallèlement à la maison et démolie en 2014. Elle est de plan massé de 2 étages carrés et étage de comble percé de lucarnes en bois. Elle montre une élévation de 5 travées sur rue. La façade est enduite exception faite du rez-de-chaussée. Les encadrements des ouvertures du rez-de-chaussée sont en pierre de taille de granite. La corniche, les bandeaux de façade ainsi que les seuils des balconnets sont en calcaire. L'imprimerie était de plan allongé avec un étage en pan de bois. Un jardin a été aménagé en hauteur sur le flanc sud-ouest du bastion Notre-Dame.

Mursgranite pierre de taille
granite moellon enduit
Toitardoise
Étagessous-sol, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
noue
Escaliers
Typologiesen alignement de rue, plan double en profondeur
Techniquesferronnerie
Précision représentations

Ferronnerie aux balcons des ouvertures du premier étage.

La famille Galles, sans doute originaire d'Angleterre, est une famille d'imprimeurs installés à Vannes depuis le 17e siècle. L'imprimerie Galles installée à cet endroit à partir du milieu du 19e siècle est une des plus anciennes de Bretagne. Elle a fonctionné durant trois cents ans, de 1670 à 1982. Ce qui confère à ce dossier son grand intérêt.

Attribution de l'édifice à Marius Charier, de par son style et en raison des liens de parenté qui unissent les deux familles. Un an après la nomination de l'architecte au poste d'architecte-voyer en 1838, Marius Charier, épouse Adélaïde Pavin, qui est la nièce de l'imprimeur Galles et du notaire Yves-Joseph Jollivet.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Sites de protectionsecteur sauvegardé

Annexes

  • Délibération du conseil municipal, rapport, 1840

    A. M. Vannes. 1D12. Délibération du Conseil municipal : 7 mai 1840.

    Rapport de la commission chargée d'examiner la lettre de Mr Galles au sujet de l'alignement à suivre pour la construction de sa maison rue de la Préfecture (extraits) :

    ...Sur ces motifs, considérant que la ligne ou pan coupé faisant l´objet de la réclamation de Mr Galles présente un inconvénient grave sous le rapport de la régularité et du goût ; qu´en admettant que Mr Galles bâtit sur la portion de la ligne lui incombant il resterait plus ou moins longtemps une portion triangulaire tout à fait vilaine et un mur sans ouverture destiné à devenir mitoyen avec la propriété de Mr marquer lorsqu´il voudrait bâtir ;

    Que l´architecture adoptée par Mr Galles dans cette partie pourrait ne pas convenir au propriétaire de l´autre maison, que lors même qu´il serait disposé à s´y conformer il pourrait en être empêché par la disposition des étages de sa maison et des pièces qui devront tous leur jour de ce côté ; que si les croisées ne sont pas sur le même niveau et de la même hauteur que celle de la maison Galles il en résulterait une bigarrure tout à fait choquante et qui le serait encore plus si les deux maisons n´avaient pas la même hauteur ;

    Qu´en supprimant cette ligne oblique et conservant à la voie publique le terrain tel qu´il est maintenant sauf la suppression des deux appentis adossés à la maison Marquer, on laisse à chaque propriétaire les moyens de faire une façade donnant sur la place, l´un à l´ouest et l´autre au nord que les façades sans être semblables n´auront rien de difforme ;

    Après avoir entendu MM Galles et Marquer, considérant 1° que la ligne oblique projetée pour alignement à donner à leurs maisons lorsque ces propriétaires voudront bâtir, ne présente aucun but d´utilité, au contraire qu´elle tend évidemment à l´irrégularité des constructions à y établir ; 2° que cette ligne oblique a été tracée et adoptée après la clôture du procès-verbal d´enquête de commodo et incommodo auquel elle devait être soumise ;

    La commission à l´unanimité vous propose MM d´arrêter :

    1° que la ligne oblique partant de l´angle nord-ouest de la maison de Mr Galles allant à l´angle nord-ouest de la maison de Mr Marquer est et demeure supprimé et non avenue ;

    2° que la portion de terrain existant maintenant devant ces deux maisons restera à la voie publique ;

    3° que les deux appentis adossés au nord de la maison de Mr Marquer, l´un appartenant à ce dernier et l´autre à Mr Galles ne pourront recevoir aucune réparation confortative, et que le terrain sur lequel ils reposent sera abandonné à la commune après remboursement à dire d´experts ou convenu entre les propriétaires et l´administration ;

    4° que l´alignement de la façade (ouest) de la maison de Mr Galles portant au plan le n°248 sera déterminé par une droite, parallèle à celle de la maison de Mr Charpentier, occupée par Mr Grandpair portant au plan le n°200 ;

    5° que l´alignement de la façade nord de la maison de Mr Marquer, portant au plan le n°246 sera déterminé par une ligne droite partant de l´angle nord est de cette maison et d´équerre avec la façade ouest de la maison de Mr Galles ;

    6° Enfin que Mr Galles se conformera pour sa façade sur la rue de la préfecture à ce que prescrit le plan.

    Vannes le 7 mai 1840, signé Béluze.

  • Sources iconographiques

    20075605802NUCA : Bibliothèque de Rennes-Métropole

    20055600532NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88/1.

    19975601181X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601182X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601191XB : Archives municipales de Vannes

    20015604207NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 593.

    20015600254XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 315/5.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan 6E 841 : 28 septembre 1655 : quatre afféagements à la suite de l´évêque d´emplacements situé après la porte Notre-Dame au bout du Marché dépendant des régaires, dont un à François Cosnier.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 841
  • A. D. Morbihan 6E842 12 mars 1656 : Marché entre Gilles Aubré marchand demeurant au manoir de Kerhango paroisse de Plescop et François Cosnier Me architecte demeurant à présent en cette ville pour la construction d´une maison à l´emplacement d´un terrain vague situé au bout du marché de cette ville et joignant les barrières de la porte Notre-Dame qui est à main gauche comme l´on sort de cette ville (14 pieds sur le pavé X 28 pieds de prof vers la douve).

    Archives départementales du Morbihan : 6E 842
  • A. D. Morbihan 33 G16 1759 vente par les demoiselles Marie-Andrée et Marguerite-Jeanne Nouvel, au sieur Nicolas Galles, imprimeur et libraire, et à demoiselle Jacquette-Françoise Bertain, d'une maison située dans le cul-de-sac de la rue N.-D., avec le bastion ou éperon de muraille en dépendant, au prix de 3900 L., somme retenue par le sieur Galles, à titre de constitution, à charge d'une rente annuelle de 195 L. aux dites demoiselles.

    Archives départementales du Morbihan : 33G 16
  • A. M. Vannes. 1D12. Délibérations du Conseil municipal : 7 mai 1840. Rapport de la commission chargée d'examiner la lettre de Mr Galles au sujet de l'alignement à suivre pour la construction de sa maison rue de la Préfecture.

    Archives municipales de Vannes : 1D12
Périodiques
  • FRELAUT, Bertrand. Une dynastie d'imprimeurs et d'intellectuels vannetais, les Galles. In : Bulletin de la Société polymathique du Morbihan.2000.

    p. 105-131