Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison dite Château de Quincoubre (Pleudihen-sur-Rance)

Dossier IA22005230 réalisé en 2016

Fiche

L'ensemble de la propriété de Quincoubre et du Clos Fautrel appartient au 19e siècle à la famille Boudrot. René Bernard-Ponthaye, maire de Pleudihen légua le domaine à sa mort à son homme de maison Amand Boudrot, acadien réfugié à Pleudihen. Ces descendants le vendront en 1883 à Henry Marion, qui sera maire de la commune entre 1904 et 1911. Il fait construire en 1884, dans le clos du colombier, une nouvelle habitation bourgeoise par l'architecte dinanais A. Jousseaume. Les deux avants-corps de cette grande maison- château formant pavillons, le chaînage harpé des baies et des angles ainsi que les balustres de la terrasse sont dans l'esprit du style Louis XIII. Cette demeure domine la vallée de la Rance et s'offre aux regards de tous depuis le moulin à marée du Prat.

Parties constituantes non étudiéesparc, ferme, dépendance
Dénominationschâteau, maison
Aire d'étude et cantonProjet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
AdresseCommune : Pleudihen-sur-Rance
Lieu-dit : Quincoubre

Il ne reste pas de vestiges de l'ancien logis des Ledean mentionné à la fin du 16e siècle jusqu'à la fin du 17e siècle. Il a été reconstruit à plusieurs reprises, au 18e et au 19e siècle.

Les cadastres anciens de 1817 et 1844 présentent un corps rectangulaire de logis, a côté du Clos Fautrel, dont le jardin à l'arrière dessiné de parterres est cantonné de deux pavillons d'angle. Ce logis du 18e siècle a été très remanié ainsi que son environnement, parterres et pavillons n'existent plus. Lors de la construction de la villa par A. Jousseaume en 1884, ce logis est déclassé en ferme et son apparence modifiée.

la villa construite à la fin du 19e siècle, a été agrandie au début du 20e siècle d'un petit bâtiment, faisant office de cuisine.

Création également d'un parc à la fin du 19e siècle pour Henry Marion, propriétaire et maire de la commune au début du 20e siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , (?)
Secondaire : 16e siècle , (détruit)
Secondaire : 18e siècle
Dates1718, porte la date
1884, daté par source
Auteur(s)Auteur : Jousseaume A.

Edifice de plan irrégulier composé d'un corps de bâtiment principal flanqué de deux pavillons rectangulaires à l'une des extrémités, et d'une annexe en rez-de-chaussée et couverte en terrasse à l'autre. Elévation à travées.

Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Typologiesex-nihilo (?). Eclectique, néo-XVIIe
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Château de Quincoubre, carte postale

    20042209018NUCB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 6 Fi Pleudihen 12.

    20042209007NUCB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 6 Fi Pleudihen 13.

  • Château de Quincoubre, état de la section J, cadastre de 1844

    Matrices de 1844, section J

    Propriétaire : Boudrot Julien à Dinan

    655, courtil

    656, la landelle

    657, le pré

    658, le petit chemin du

    clos du pré

    659, le jardin de la ferme

    660, Quincombre, bâtiment

    661, la maison de Quincombre

    662, quincombre, bâtiment

    663, le parterre, jardin d'agrément

    664, Quicombre, cour, maison, bâtiment

    665, derrière la grange

    666, le jardin

    667, la rabine

    668, le vivier

    669, clos du colombier

    670, le colombier

    671, la vallée de l'étang du Pra

    672, la vallée de l'étang du Pra

    673, la vallée de l'étang du Pra

    674, le clos du colombier

    675, l'avenue

    676, la Landelle

    677, la Jannais

    678, les Bruyères

    679, les Bruyères.

  • Quincoubre, le Clos fautrel, notes extraites de l'abbé BREBEL

    Au bord Nord Est de l'étang du Prat, dans le mur de clôture mais à l'extérieur de la propriété de Quincoubre, s'ouvre une fontaine d'eau ferrugineuse, accessible au public. [La fontaine est en réalité à l'intérieur de la propriété, c'est le trop plein que l'on voit du mur extérieur de la propriété].

    Deux haches de pierre polie on été découvertes en 1883 en nivelant le sol pour l'implantation du nouveau logis

    Confrérie de saint Nicolas réformée en 1602 présente : H. femme Rollande Agan, dame de Quincoubre

    Quincoubre eut pour sieurs :

    Me Jean Lédéan, (décédé en 1595), époux de Lorande Agan, dame de la Pichonnais

    Me André Lédéan (décédé en 1622), époux de Madeleine de la Villeadugo, puis de Jeanne Jourdan

    Julien Ledean (décédé en 1683), époux de dlle Anne Salmon

    Au 18e siècle,

    le clos Fautrel, maison voisine de Quincoubre, vit mourir, en 1700, Françoise Boullenc, dame d'écuyer Gilles du Breil, sieur du Tertre,[(branche des Du Breil de Pontbriand] et en 1710, leur gendre, François de Gaudrion, marié en 1692 à Marguerite Guyonne du Breil, laquelle en 1750 fit revendiquer par son fils Louis-Julien de Gaudrion un banc et des pierres tombales à l'église de Pleudihen. Marguerite de Gaudrion, fille des précédents, 1703-1789, épousa en 1739 René Bernard- Ponthaye, secrétaire du roi à Dinan, issu sans doute de ce Ponthaye-Bernard, qui avait acquis la commission de receveur des fouages extraordinaires de la capitation de la noblesse dans les paroisses de la campagne et des autres impositions extraordinaires de l'évêché de Dol, et à qui, pour une rente à lui aliénée, furent versées 2000 livres par le trésorier des États de Bretagne, tenus à Dinan en 1717.

    René Bernard-Ponthaye,maire de Pleudihen au début de la Révolution, avait de sa mère, décédée l'année 1789, hérité du manoir de Quincoubre, qu'il laissa, en mourant en 1805, par testament, avec les trois quart de sa fortune, à son domestique Amand Boudrot, acadien réfugié à Pleudihen, et que ce dernier conserva après un procès où figurèrent 35 témoins pur les héritiers naturels et 162 pour les légataires.

Références documentaires

Documents figurés
  • Pleudihen. - Château de Quincoubre. ROUXEL Mme lib, Dinan (A.D. 35 ; 6 Fi Pleudihen 12).

  • 38. Pleudihen (C.-du-N.). - Château de Quincourbe. SOREL J. (éditeur. Rennes) (A.D. 35 ; 6 Fi Pleudihen 13).

Bibliographie
  • Abbé BREBEL Eugène. Essai historique sur Pleudihen-sur-Rance. 1916. Réédition, Paris : le livre d'histoire-Lorisse, 2003.

  • BRANDILY Daniel. L'affaire Boudrot de Pleudihen à Dinan. L'histoire d'un héritage en 1805. Combourg : imprimerie Atimco, Avril 2017