Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison dite auberge de la Tête Noire, place de Stalingrad ; 17 avenue de Verdun (Vannes)

Dossier IA56005166 inclus dans Avenue de Verdun, anciennement route de Rennes, puis rue de Rennes, rue des Glacis (Vannes) réalisé en 2006

Fiche

AppellationsLa Burbanière, la Tête Noire
Parties constituantes non étudiéescour, dépendance
Dénominationsmaison, blanchisserie, hôtel de voyageurs
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : place de, Stalingrad, 17 avenue de
Verdun
Cadastre : 1844 K 736 à 740 ; 1980 AY 386, 420, 225

Maison connue sous l'appellation de la Burbanière puis Tête Noire, remontant probablement au 17e siècle s'inscrivant sur une parcelle d'angle avec deux autres maisons actuellement transformées au carrefour des chemins de Rennes et de Nantes. Elle est mentionnée sous le nom de la Tête Noire depuis 1809 (1er cadastre). Le cadastre de 1844 nous renseigne sur la fonction de ces bâtiments à l'époque. Il s'agit de deux maisons ayant respectivement 3 et 6 portes et fenêtres avec jardin appartenant à l'abbé Guyot pour les parcelles 736, 737 et 738 situées près de l'étang. L'autre maison avec jardin, parcelles 739 et 740, pourvue d'une dizaine de portes et fenêtres et sise à l'angle des chemins appartient alors à Charles Drouino commissionnaire de roulage pour l'auberge de la Tête Noire. Cet alignement ancien est bouleversé à plusieurs reprises. Charles Drouino fait 3 demandes d'alignement en 1845 et 1850. Celle de 1845 concerne l'allongement d'un corps de bâtiment en convertissant son mur de clôture en mur de façade. En 1850, la première est faite pour édifier une construction sur son terrain et la seconde pour abattre une petite maison de façon à mettre en alignement la construction qu'il vient de réaliser et une autre datant de 1844. Ce dernier alignement demandé ne semble pas avoir été fait. En 1872 (d'après les matrices cadastrales), la partie ouest de l'auberge est remplacée par un immeuble à 2 étages carrés et étage de comble. L'auberge dont la structure et les fenêtres de l'étage pourraient remonter au 17e siècle a vu sa façade éventrée dans les années 1980, et ses lucarnes de combles sont remplacées dans les années 1950. Les dépendances figurant sur le plan cadastral de 1844 sur le côté est de la cour sont transformées en séchoirs-buanderies, peut-être à cause de la proximité des lavoirs. Les écuries de la Tête Noire reconstruites vers 1930 ont brulé en 1997. Seule la façade sur rue a été conservée.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Personnalité : Drouino Charles propriétaire attribution par source

L'auberge qui occupe la parcelle d'angle sud-ouest de la route de Rennes est constituée d'un bâtiment enduit à étage carré avec ouvertures en granite. En prolongement vers l'ouest, immeuble enduit à deux étages carrés avec toiture brisée. Dans la cour postérieure, la buanderie, en cours de destruction, était à façade en planches de bois sur poteaux. Les écuries sur l'avenue de Verdun, reconstruites vers 1930 ont une façade à étage carré à travées en enduit moucheté.

Mursgranite
enduit
essentage de planches
crépi moucheté
Toitardoise
Étages1 étage carré, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit à longs pans brisés
pignon couvert
Escaliers

Les commissionnaires de roulage étaient des livreurs chargés d'acheminer les marchandises, livrées en gros par les rouliers, au client final. Bien que très transformée, l'auberge de la Tête noire est un élément marquant du paysage urbain, limite ancienne de la ville avant l'arrivée des casernes, qui a survécu à la mise en place du boulevard de la Paix.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Sources iconographiques

    19985600364XA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C 704/15.

    19985600353XA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C704/22.

    19985600360XA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C 704/17.

    20055600529NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1Fi 88/1.

    19975601176X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601145X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601227X : Archives municipales de Vannes

    20015604402NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3P 593.

    20065603827NUCA : Archives municipales de Vannes, 21Fi.

    20065604050NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 257 Alignements Vannes 1838-1920.

    20065604051NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 257 Alignements Vannes 1838-1920.

    19985600196XA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

    19985600205XA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

    20045605691NUCB : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

    20015600268XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 381/3.

    20065603746NUCB : Fonds privé

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan, S 257. Route nationale 166. Arrêtés d'alignement. Vannes, 1830-1920.

    Archives départementales du Morbihan : S 257