Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite "Villa Sévellec", Trez Bellec (Telgruc-sur-Mer)

Dossier IA29005015 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination de villégiature
Parties constituantes non étudiées jardin, entrée de jardin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Crozon
Adresse Commune : Telgruc-sur-Mer
Lieu-dit : Trez Bellec

Maison de villégiature construite vers 1935 pour Eugène Sévellec, médecin de campagne dans l'Aube, originaire de Telgruc-sur-Mer. La construction de l'édifice est réalisée par Corentin Gouritin, entrepreneur à Telgruc, l'architecte est inconnu.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1935, daté par tradition orale
Auteur(s) Personnalité : Sévellec, commanditaire, attribution par tradition orale
Personnalité : Gouritin Corentin, entrepreneur, attribution par tradition orale

La maison est construite sur une falaise, à l'extrémité sud de l'anse du Caon dont elle domine la plage. Un haut mur d'enclos composé successivement de moellon de grès, de parpaings de béton et de mâchefer délimite le jardin qui surplombe la route et dont l'entrée est matérialisée par un arc en plein cintre. La fonction balnéaire de la villa est rappelée, entre autre, par la présence de l'escalier sinueux qui donne accès au rivage depuis le jardin. La villa est majoritairement construite en moellon de grès avec utilisation ponctuelle de béton (partie supérieure du pignon est, bow-window, porche, lucarne à fronton). Elle présente un plan allongé à avant-corps et porche hors-oeuvre à colonnes cylindriques agrandi d'un balcon-terrasse. Le rez-de-chaussée surélevé repose sur un sous-sol partiellement enterré à usages multiples de : chaufferie, citerne, cellier et chambre. Le traitement différencié des façades nord et sud reflète la distribution intérieure. Entrée, escalier, vestibule et cuisine sont rejetés au nord tandis que salle à manger et coin salon sont ouverts sur la mer, éclairés par un bow-window et une porte-fenêtre. L'imposant volume de la toiture abrite un étage de comble dans lequel sont aménagées trois chambres éclairées par des lucarnes à fronton.

Murs grès
béton
résidu industriel en gros oeuvre
moellon
parpaing de béton
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée surélevé, sous-sol, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours, en charpente
escalier de distribution extérieur : escalier en équerre, en maçonnerie

La villa Sévellec est unique en son genre sur la commune en raison de sa situation géographique, de son style architectural et de son époque de construction : c'est la seule maison de villégiature construite en bord de mer avant la Deuxième Guerre mondiale à Telgruc. Sa conception est caractéristique de l'architecture balnéaire : appropriation du site, ouverture des pièces de vie sur la mer, utilisation d'espaces de transition entre l'extérieur et l'intérieur (porche, balcon, terrasse), utilisation d'éléments architecturaux tels que bow-window et porte-fenêtre. La villa Sévellec se dresse en arrière-plan dans une séquence du film de Jean Grémillon "Remorques", tournée sur la plage de Trez Bellec en 1939, avec Jean Gabin et Michèle Morgan.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Tanguy-Schröer Judith
Judith Tanguy-Schröer , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.