Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite Roz Meur, venelle des Sept-Iles, Pors-Nevez (Perros-Guirec)

Dossier IA22000289 inclus dans Ville de Perros-Guirec réalisé en 2000

Fiche

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite Roz Meur
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Pors-Nevez
Adresse : venelle des Sept-Iles
Cadastre : 1985 AP 49

Maison de villégiature dite Roz Meur, construite à partir de 1927 (dépôt du permis de construire) par l' architecte Jean Le Corre, installé à Lannion, pour Henri Paternotte, agent d' assurances à Lannion (Côtes-d' Armor) . Le maître-de-l' ouvrage a par ailleurs commandé la construction de la poste de Perros-Guirec à Jean Le Corre, en 1931, sur des parcelles du lotissement qu' il a fait établir en 1925. Le sol en mosaïque est identique à celui visible à l' intérieur de cette même poste, non signé, mais attribué à Isidore Odorico.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1927, daté par source
Auteur(s) Auteur : Le Corre Jean, architecte, attribution par source
Auteur : Odorico Isidore, mosaïste, attribution par source
Personnalité : Paternotte Henri, commanditaire, attribution par source

Corps de bâtiment principal de plan en V qui présente un pan coupé en façade sur mer. Un corps de bâtiment lui est accolé dans l'angle postérieur sur rue. Au centre de cette composition, le hall de distribution intérieur, couvert d'un toit en pavillon. Le pan coupé en façade sur mer présente un mur-pignon où le rez-de-chaussée surélevé est agrémenté d'un bow-window semi-circulaire surmonté d'un balcon. Gros-oeuvre en moellons de granite laissés apparents, les niveaux supérieurs en façade sur mer et côté rue présentent un faux pan de bois. Entourages des baies et chaînes d'angles en granite rose. A l'intérieur, seul le hall d'entrée d'inspiration anglo-saxone, avec boiseries de style breton a été vu.

Murs granite
faux pan de bois
moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
croupe
noue
pignon découvert
demi-croupe
Techniques céramique
Précision représentations

Epi de faîtage au-dessus de l'entrée représente un chat.

Villa étudiée pour la singularité de sa volumétrie, peu répandue sur la Côte de Granit Rose, et qui illustre les réalisations de l'architecte lannionnais Jean Le Corre. Photographies intérieures refusées.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Dossier papier de l'enquête de 1999 :