Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de villégiature dite "Les Glycines"

Dossier IA29004955 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale est
    Vue générale est
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
    • mur de clôture
    • entrée de jardin

Á rapprocher de

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations Les Glycines
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, mur de clôture, entrée de jardin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Crozon
Adresse Commune : Crozon
Adresse : 17 rue Morgat : Myrdhine
Cadastre : HZ 34

La villa "Les Glycines" fait partie du parc immobilier d'Adolphe Pechin, hôtelier au Fret, gérant du Grand Hôtel de la Mer mais aussi co-gestionnaire de la société de lotissement de la station balnéaire de Morgat. Elle est construite en 1913, après les villas "Ker Odette" et "Les Fuchsias", pour être louée l'été à des familles en pension au Grand Hôtel de la Mer. En raison de sa situation au nord du lotissement, elle est classée villa de troisième catégorie, en 1926, par la Chambre d'industrie touristique.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates 1913, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Pechin Adolphe, commanditaire, attribution par source

Malgré sa situation au nord du lotissement, la maison bénéficie d'une vue sur la mer en raison de sa position dominante sur les hauteurs. De plan allongé, elle possède une avancée sur la façade principale. Ses murs sont en maçonnerie, enduits de ciment, avec un soubassement en moellon de granite. Le rez-de-chaussée surélevé est surmonté d'un étage carré et d'un étage de comble. Les toits à longs pans et demi-croupe sont reliés par des noues. Le salon situé dans l'avancée ouvre sur une petite terrasse surélevée, couverte en appentis, partiellement fermée sur les côtés par des verrières. L'entrée est latérale, sur le pignon sud, accessible par un escalier extérieur droit à balustres en ciment moulé comme les encadrements de baies. Le dessin en arc de cercle de la porte d'entrée rappelle ceux des villas "La roseraie" et "Ker Maria".

Murs granite
enduit
maçonnerie
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans
appentis
demi-croupe
noue
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Ce dossier électronique a été réalisé par Judith Tanguy (Région Bretagne) dans le cadre d´une étude topographique régionale sur le Parc naturel régional d'Armorique. Un autre dossier, complémentaire de celui-ci, a été rédigé dans le cadre d´une étude l´Observatoire du patrimoine maritime culturel de Bretagne du laboratoire Géomer (UBO) dans le cadre d´une étude thématique régionale sur le patrimoine maritime culturel.

    Voir aussi enquête thématique régionale sur le patrimoine maritime culturel - Maison de villégiature anciennement Les Glycines : .

Références documentaires

Bibliographie
  • MALLEGOL, Christine. Une saison au Grand Hôtel de la Mer dans les années trente. Dans : Avel Gornog, N° 2, juin 1994, pp. 15-17.

  • CONSEIL RÉGIONAL DE BRETAGNE. GLAD : Le portail des patrimoines de Bretagne. Le patrimoine maritime culturel en Bretagne (http://patrimoine.region-bretagne.fr).

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Douard Christel - Maillard Florent - Tanguy-Schröer Judith
Judith Tanguy-Schröer , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.