Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de notable dite château de Kersa, actuellement lycée d'enseignement professionnel Sainte-Elisabeth de Kersa (Ploubazlanec)

Dossier IA22011234 réalisé en 2004

Fiche

Appellations dite château de Kersa
Parties constituantes non étudiées conciergerie, dépendance
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bretagne - Paimpol
Adresse Commune : Ploubazlanec
Lieu-dit : Kersa
Cadastre : 2004 ZD 98

Maison dite château de Kersa construite vers 1897 (d'après date inscrite sur un vitrail) pour l'armateur Joseph-Achille Joubert-Bonnaire. Les vitraux de la tour d'escalier sont attribués à l'atelier du maître-verrier Emmanuel Champigneulle et Cie situé à Bar-le-Duc (Lorraine, 55).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1897, porte la date
Auteur(s) Auteur : Champigneulle Emmanuel, maître verrier, signature
Personnalité : Joubert-Bonnaire, Joseph-Achille, commanditaire, attribution par source

Edifice à volumétrie importante construit en brique rouge et en granite à ton clair. Il comprend un corps de bâtiment principal couvert d'un toit à croupes à terrasse faîtière composé d'un étage de soubassement, d'un rez-de-chaussée surélevé, d'un étage carré et d'un étage de comble. Ce corps de bâtiment principal est cantonné au nord-ouest et au sud-ouest d'une tour coiffée d'un toit en pavillon à terrasse faîtière, la tour nord-ouest abritant l'escalier de distribution intérieur (escalier en charpente à quatre volées : première et troisième volées centrales, deuxième et quatrième volées doubles à montées parallèles) ; d'une tour polygonale construite en grand appareil de granite au sud-est et d'une tour circulaire coiffée d'un toit conique à l'est. L'élévation sud qui bénéficie d'une vue sur la baie de Paimpol est agrémentée d'une terrasse précédée d'un escalier en U. L'élévation antérieure ou élévation ouest est agrémentée, quant à elle, d'un porche hors-oeuvre monumental à bossages surmonté d'un balcon et abritant un escalier à trois montées (une montée centrale et deux montées convergentes). La tour d'angle sud-ouest présente un bow-window à balcon montant de fond au sud. L'étage de comble est éclairé par des oeils-de-boeuf et par des lucarnes en maçonnerie à fronton-pignon triangulaire et fronton-pignon cintré brisés. Chaque toit est sommé d'épis de faîtage en zinc, le toit principal étant agrémenté d'une crête en zinc.

Murs brique
granite
bossage
enduit
grand appareil
Toit ardoise, zinc en couverture
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit conique
toit polygonal
toit en pavillon
noue
croupe
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
États conservations bon état

Edifice exceptionnel méritant une protection au titre de la législation sur les monuments historiques.

Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20072210172NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi 4128.

Références documentaires

Bibliographie
  • CARTER, Gordon. Ploubazlanec. Revivre le passé des origines à la Grande Guerre. Morlaix : éditions du Dossen, 1987.

    p. 64-65
  • FLOHIC EDITIONS. Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. Charenton-le-Pont : Flohic éditions, 1998, 2.

    p. 798-799