Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître puis ferme , Saint-Piat (Lanvallay)

Dossier IA22132400 réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Cette maison de maître aujourd'hui à l'abandon avec des dépendances en ruines ne reflète plus l'aisance de son premier propriétaire qui l'a fait construire en 1729. Cette date lue sur le logis lors de l'enquête indique la pénétration rapide du nouveau style architectural parmi les élites rurales. Elle est représentative de toute une série de maisons à trois travées qui rappelle l'allure générale des petites « malouinières » du pays de Saint-Malo.

Parties constituantes non étudiées remise, étable, jardin, dépendance
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Lanvallay
Lieu-dit : Saint-Piat

La date de 1729 a été lue lors de l'enquête d'Inventaire. Des recherches complémentaires seraient à mener pour connaître l'origine de propriété.

Période(s) Principale : 18e siècle, 2e quart 18e siècle
Dates 1729, porte la date

L'implantation des bâtiments autour de la cour n'a pas été modifié depuis les cadastres de 1811 et de1844. Trois grandes parcelles entouraient le bâti dont un jardin clos de murs à l'ouest. Les dépendances ont été davantage transformées lors de la réhabilitation de la propriété en ferme. L'aspect extérieur du logis a été globalement maintenu, hormis la disparition de l'enduit.

La maison double en profondeur était également à double orientation. La façade sur la cour possède une élévation symétrique à trois travées, tandis que la façade arrière n'en possède que deux. La toiture à croupes avec des hautes souches de cheminée à épaulement rappellent les modèles des petites « malouinières », référence chic des nouvelles maisons à la campagne.

Intérieur non vu.

Murs granite moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe