Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de maître de Pont-Cadeuc (Les Champs-Géraux)

Dossier IA22017329 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • enclos
    • portail
    • colombier
    • jardin
    • fabrique de jardin

Malgré certaines amputations et la disparition de la plupart des anciens murs de clôture entourant ses jardins, l’ensemble de Pont-Cadeuc a conservé un intérêt certain. Il est représentatif des investissements fonciers importants effectués par la bourgeoisie de Dinan sous l’ancien Régime.

Parties constituantes non étudiéesenclos, portail, colombier, jardin, fabrique de jardin
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonProjet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
AdresseCommune : Champs-Géraux (Les)
Lieu-dit : Pont Cadeuc

Ancien manoir de l´Epine-Morel, détenu au 17e siècle par une famille Gaultier ou Gautier, officier de la juridiction de Dinan, puis à la famille Couppé des Croix, issue de la bourgeoisie marchande de Dinan il passe par mariage au 18e siècle à Etienne Jolly, anobli par charge de conseiller secrétaire du roi dont le fils Joseph sera officier de la Compagnie des Indes. L´ensemble est alors entouré d´une cour quadrangulaire, avec petit colombier carré, de vastes jardins en terrasses qui surplombe un vivier, et doté d´un pavillon de plaisance. Le cadastre napoléonien conserve la trace d´un « jardin anglais » et d´une parcelle appelée « le Saint-James » en référence aux jardins de la célèbre folie édifiée à Neuilly vers la fin du 18e siècle. Le logis est remanié et agrandi du côté est en 1806 par l´armateur malouin François Ruellan (date portée sur linteau de fenêtre avec monogramme F.R.). L´escalier à balustres et les boiseries de l´étage du logis datent de cette époque. Pont-Cadeuc est parvenu par alliance vers 1840 à Henri Royer de Linclais, maire des Champs-Géraux. La moitié ouest du logis a été remaniée dans la dernière décennie du 20e siècle.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 17e siècle
Dates1806, porte la date

Logis bâti au nord d´une cour close de murs, ouvrant sur le chemin à l´ouest par un portail à piles de pierre de taille et sur un autre chemin à l´est conduisant à un ancien vivier. L´ancien jardin principal dont subsiste une partie des murs a conservé dans son angle nord-est un pavillon de plaisance de plan carré. Un pigeonnier de plan carré est accolé contre l´angle sud-ouest du logis. L´ensemble des bâtiments est édifié en moellons de granite et de schiste.

Mursgranite
schiste
moellon
pierre de taille
appareil mixte
Toitardoise
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
croupe
États conservationsbon état, restauré
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20102211790NUC : Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Documents d'archives
  • Descendants of Joseph Marie FLORIAN JOLY DE PONTCADEUC. (voir site généalogique en ligne).