Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, Callouët (Plouasne)

Dossier IA22017323 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Ce logis daté dont le commanditaire est connu par une inscription se rattache à une famille architecturale de logis à deux pièces au sol, avec chambre à l’étage. La lucarne en pierre calcaire des faluns ornée d’un fronton triangulaire se rapproche de celle du logis du bourg de Guenroc datée de 1732. Ces logis construits en pierre avec une mise en oeuvre soignée, corniche, lucarne et souches de cheminées sculptées de godrons stylisés en calcaire des faluns, affichent l’aisance de leurs occupants. La qualité de vie se perçoit également au travers des éléments de confort, ici la présence de trois pièces chauffées.L’environnement bien conservé n’a pas été modifié depuis le cadastre de 1834.

Parties constituantes non étudiées dépendance
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Plouasne
Lieu-dit : Callouët

La date de 1734, mentionnée sur un linteau de fenêtre, indique une période de remaniement d´un édifice plus ancien remontant au 17e siècle, comme peuvent en rendre compte quelques réemplois de pierres de granite aux différentes baies et le maintien des éléments de confort à l´intérieur de la salle (cheminée et vaisselier mural creusé dans le mur de refend). Sur le linteau de la porte sont sculptés le prénom et le nom du propriétaire, PIERRE CRESPEL, cette famille de souche locale est mentionnée dès le 17e siècle dans les registres de catholicité, un Pierre Crespel est décédé en 1692 en la paroisse de Plouasne, un autre épouse Marguerite Gaudin le 10 juillet 1707. Plusieurs générations se succèdent et les maisons sont transformées ou agrandies par leurs nouveaux occupants, la date de 1833 est portée sur la souche de cheminée de la dépendance en terre à l´est.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 17e siècle
Dates 1734, porte la date
1833, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Crespel Pierre

La façade du logis est orientée sud comme beaucoup de maisons rurales anciennes de ce secteur. Elle présente une élévation soignée en moellons de granite et en calcaire des Faluns pour la corniche, la lucarne et quelques encadrements de baies. La distribution était anciennement composée de deux pièces au sol ayant chacune une porte donnant sur la cour. La salle à l´ouest dont la hauteur sous plafond est supérieure à la normale conserve sa cheminée et son vaisselier mural dans le mur de refend. Deux chambres, ayant chacune sa cheminée, étaient autrefois aménagées à l´étage. Le corps principal est accolé de part et d´autre de bâtiments d´exploitation, celui de l´est aménagé en remise porte la date de 1833.

Murs granite
falun
terre
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Escaliers
États conservations bon état, restauré
Techniques sculpture
Représentations fronton
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20102211872NUC : Archives départementales des Côtes-d'Armor