Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 9 place Henri IV ; 1 rue Emile Burgault (Vannes)

Dossier IA56007806 inclus dans Place Henri IV, anciennement place Main-Lièvre (Vannes) réalisé en 2012

Fiche

Appellationsmaison
Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 9 place, Henri IV, 1 rue Emile
Burgault
Cadastre : 1807 I3 930 ; 1844 K8 1559 ; 1980 BR 190

L'emplacement est signalé dans le rentier du domaine ducal de 1455-1458 par une maison appartenant à Katrine Dutheno. La maison est ensuite mentionnée dans les archives de la réformation du domaine en 1677 comme appartenant à Jean Touzé, sieur de Grandisle procureur fiscal de la juridiction des regaires de Vannes. Sa réfection a permis à Albert Dégez de faire plusieurs découvertes, notamment l'existence d'un premier étage de type I, remanié lors de la surélévation d'un deuxième étage et d'un étage sous comble au 17e siècle. Ce qui peut correspondre aux documents d'archives, notamment le procès-verbal de 1682. De plus, l'existence d'une petite fenêtre partie gauche de la façade qui se retourne sur le côté pour avoir une vue d'enfilade sur la rue Saint-Salomon ainsi qu'un encorbellement sur rue d'origine très important caractérisaient cette demeure fortement remaniée depuis. Les archives du 19e siècle gardent trace de travaux en 1837 pour son propriétaire, monsieur Lamour qui obtient l'autorisation de supprimer le 2ème encorbellement et de réaliser une toiture à croupe à la place d'une façade à pignon sur rue. A l'origine, elle jouxte une maison d'angle avec la rue Emile Burgault disparue aujourd'hui mais dont il reste le mur latéral qui était mitoyen. L'avancée de la maison sur rue par rapport aux autres maisons de la rue Saint-Salomon montre l'alignement ancien des maisons sur la place. Le rez-de-chaussée qui s'est avancé sous l'aplomb du premier étage a subi de grandes transformations.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates1837, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Touzé Jean propriétaire attribution par source
Personnalité : Lamour propriétaire attribution par source
Personnalité : Dutheno Katrine propriétaire attribution par source

Maison à pan de bois établie sur une parcelle de type "laniérée"dans sa totalité. Maison construite sur un sous-sol et un soubassement en pierre qui montre 3 étages carrés sous une toiture à croupe sans murs latéraux.

Mursgranite
pierre de taille
pan de bois
Toitardoise
Étagessous-sol, 3 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
noue
croupe
Escaliers
Typologiesen alignement de rue, plan double en profondeur, parcelle d'angle, façade droite
États conservationsrestauré

Maison à l'origine en encorbellement à pan de bois présentant une façade à pignon sur rue. Maison ayant subi d'autres transformations depuis sa réfection des années 1980.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionsecteur sauvegardé

Annexes

  • Rentier du domaine ducal, 1455-1458

    A. D. Loire-Atlantique. B 2339 fol. 10r Rentier du domaine ducal à Vannes, parchemin, 1455-1458.

    La meson lucas alanno qui aut[re]ffoiz fut A herve g[ri]goire que tient dempuis lucas ala[n]no et que tient ap[rese]nt kat[ri]ne dutheno safe[mme] joigna[n]t dun coste alames[on] dud[it] pierres mauvec et dautre coste alameson qui fut jehan le noaneau mesager et safe[mme] Et dep[ar]ava[n]t avoir este a guill[aum]e stalton et safe[m]me ap[rese]nt est alafe[m]me Et enffens de feu pier[re] lorido qui y ediffia une belle meson Sur laq[ue]lle est deu p[ar] an ausd[its] termes de Rente au duc XIII d[eniers]

  • Déclaration et dénombrement, 1677

    A. D. Loire-Atlantique. B 2340 : 1677 : Déclaration et dénombrement de Jean Touzé Sr de Grandisle procureur fiscal de la juridiction des regaires de Vannes et Dlle Vincent Piault d´une maison située au caroir de Main Lièvre, donnant d´un côté à maison qui fait un des coins du caroir de Main Lièvre et conduit à la rue de la Porte Notre-Dame appartenant aux enfants et héritiers de défunt messire Sr de Lentillac, de l´autre côté vers l´occident à maison aux héritiers du défunt Sr Guymard d´Auray ouvrant par le devant sur le dit Caroir de Main Lièvre et donnant d´un bout vers le septentrion et derrière d´icelle à la maison prébendalle à présent possédée par messire André Le Puhé archiprêtre de Saint Pierre du dit Vannes size rue de Notre-Dame contenant la dite maison par le devant sur le dit caroir de Main Lièvre 22,5 pieds et de profondeur par le dedans et prendre depuis la porte de devant et allée trouvée la porte de la cour 48 pieds et depuis la dite porte et allée trouvée la dite maison prébendalle 22 pieds et 3 pouces qui fait en tout de profondeur 70,5 pieds 3 pouces tant sous la dite maison que cour au derrière, laquelle cour est ouvrante sur la dite rue de Notre-Dame, et contient de longueur à prendre depuis la longère qui est du côté de la maison des héritiers du dit Sr Guymard jusques sur le pavé de la rue de Notre-Dame 18,5 pieds avis le grand portail de l´évêché, laquelle maison leur est échue par retrait lignage adjugé et exercé au nom d´elle sur maître Jean Pierre Sr de la Gravelaye auquel elle avoit été adjugée judiciellement à l´audiance des requêtes du palais le 2 janvier dernier comme dépendant de la succession bénéficiaire de défunt maître Jean Le Louet oncle de la dite Piault, lequel la possédoit des successions d´autre maître Jean Le Louet et Dlle Françoise Le Marchand ses père et mère suivant le partage et lotties fait entre lui et ses consorts le 8 mai 1643.

  • Prise de possession, 1756

    A. D. Morbihan. 6E 21 : 26 mai 1756 : Prise de possession en faveur de Vincente Jugon veuve d´Yves Evain marchande bouchère nous nous sommes transportés jusqu´en une maison près la place Main Lièvre ayant ses ouvertures sur la dite place où nous avons rencontré Jean-Louis Lacoste maître cordonnier travaillant dans une boutique donnant sur la dite place Main Lièvre et maître Louis Huon notaire du comté de Largouët dans une chambre derrière la dite boutique, la dite maison consistant en la boutique sur le devant et chambre derrière au rez-de-chaussée, l´escalier de bois entre les deux, une cour derrière la dite maison ayant porte et ouvertures sur la rue vis-à-vis la maison du Sr Bouchery, un cabinet et sièges de latrines de l´autre côté de la dite cour au milieu de laquelle cour est une auge de pierres de taille, deux caves, l´une sous la boutique et l´autre sous la chambre de derrière, deux chambres au premier étage, deux autres chambres et un cabinet entre les deux au second et deux greniers au-dessus, au bout desquels premier et second étage sont des galleries planchées conduisant aux latrines, avons remarqué un foyer avec cheminée dans chacun des appartements du rez-de-chaussée dans la longère du côté de la maison de la dite demoiselle L´apartient, et que dans la chambre de derrière au second étage il y a une fenêtre orbe dans la longère qui sépare la dite maison de celle du feu Sr Forlano.

  • Sources iconographiques

    19985600421XB : Archives départementales du Morbihan, 1 FI 88/1.

    19975601181X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601192X : Archives municipales de Vannes

    19975601191XB : Archives municipales de Vannes

    20105600822NUCA : Archives municipales, Vannes, 21 Fi.

    20105607083NUCB : Musée des Beaux-Arts, Vannes, 96.1.47.jpg.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Loire-Atlantique. B 2339 fol. 10r Rentier du domaine ducal à Vannes, parchemin, 1455-1458. La transcription du rentier a été réalisée par Marion Mauvais. Ce travail de transcription a fait l'objet de son master 1 sous la direction de Marie Casset (Lorient : Université de Bretagne sud. 2012). Dans un travail complémentaire en master 2 "La topographie de Vannes au 15e siècle, à partir des données du livre rentier de 1455-1458", Marion Mauvais a appliqué les données du rentier aux surfaces cadastrales de la ville émanant du premier cadastre de 1807-1809. Elle figure à ce titre comme enquêteur dans l'opération d'inventaire du secteur sauvegardé.

    Folio 10r Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2339
  • A. D. Loire-Atlantique. B 2340 : 1677 : Déclaration et dénombrement de Jean Touzé Sr de Grandisle procureur fiscal de la juridiction des regaires de Vannes et Dlle Vincent Piault d´une maison située au caroir de Main Lièvre.

    Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2340
  • A. D. Morbihan. 6E 757 : 4 mai 1682 : Procès-verbal effectué à la requête de Jean Touzé Sr de Grandisle procureur fiscal de la juridiction des regaires de Vannes et Dlle Vincente Piau sa femme demeurant en la rue Latine de cette ville, nous nous sommes transportés en une maison située au carouer de Main Lièvre en laquelle demeure N.H. Jean Chedanne Sr de L´Isle et femme comme fermiers et locataires d´icelle par Jean Houssay charpentier, Gilles Michel maçon, Jean Bernard vitrier et Julien Graslin couvreur.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 757
  • A. D. Morbihan. 6E 21 : 5 décembre 1755 : Vente passée entre noble maître Jean Yves Joseph Touzée de Grandisle avocat en parlement sénéchal du comté de Largouët receveur des décimes du diocèse et dame Marie Noëlle Le Griel son épouse demeurant à Vannes près les Poids du Roi paroisse St Pierre à Vincente Jugon veuve d´Yves Evain marchande bouchère demeurant à la Boucherie de cette ville paroisse St Patern acceptant une maison près la place Main Lièvre où demeure actuellement comme fermier Jean-Louis Lacoste maître cordonnier avec ses appartenances et dépendances, l´acquéreur laissera le dit Lacoste jouir des embas de la dite maison jusqu´au 24 juin prochain pour et en faveur de la somme de 2000 £.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 21
  • A. D. Morbihan. 6E 21 : 26 mai 1756 : Prise de possession en faveur de Vincente Jugon veuve d´Yves Evain marchande bouchère.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 21
  • A. M. Vannes 1 O 216. Voirie urbaine alignements 1835-1839.

    Archives municipales de Vannes : 1 O 216
Documents figurés
  • Musée des Beaux-Arts, Vannes. 96.1.47.jpg. Place Henri IV. Dessin par Charles de Lambilly, milieu 19e siècle.

    Musée des Beaux-Arts de Vannes
Bibliographie
  • THOMAS-LACROIX, Pierre. Le vieux Vannes. Malestroit, presses de l'Oust, 2e édition, 1975.

    p. 38
Périodiques
  • DEGEZ, Albert. Le colombage vannetais. Essai de classification et de datation des maisons en pan de bois à Vannes. Vannes, Impr. Galles. In : Bulletin de la Société polymathique du Morbihan. 1980, tome 107.

    p. 29