Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 35 rue Paul Doumer (Vannes)

Dossier IA56004160 inclus dans Lotissement de la prairie de la Corderie, puis lotissement Rochard, rue Paul Doumer, rue Jean Frélaut (Vannes) réalisé en 2004

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin
    • enclos
    • garage

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesjardin, enclos, garage
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 35 rue Paul
Doumer
Cadastre : 1980 DK141

Maison datée par le cadastre numérisé 1935. La maison appartient au lotissement Rochard ouvert en 1929.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle

Maison isolée construite en alignement sur la rue avec jardin en fond de parcelle. Double en profondeur et de plan à avancée à toit à demi-croupe, elle présente une façade à travées. En rez-de-chaussée surélevé sur étage de service (garage, cave), elle possède un étage carré sauf dans la partie au-dessus de l'entrée, à étage en surcroît. L'entrée de la maison en retrait surmontée d'une lucarne couverte en appentis est précédée d'un escalier droit accolé à la maison. Un autre escalier sur la façade postérieure mène à la cuisine. Décor d'enduit de type tyrolien et faux décor pan de bois en ciment sur un soubassement en pierres apparentes. La fenêtre de la façade en retour est traitée en lucarne soulignée par sa toiture à croupe. L'enclos à boules ainsi que les balcons aux fenêtres soulignent encore l'aspect 1930 de la maison.

Mursgranite
crépi moucheté
faux pan de bois
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
demi-croupe
noue
pignon couvert
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie

Typologiesalignement sur rue, plan à avancée, double en profondeur

Ses décrochements de façade, les volumes de sa toiture font de cette maison une des réalisations architecturales les plus intéressantes de la rue. Le dernier ravalement a permis de mettre en évidence les différents revêtements du mur, crépi moucheté, faux pan de bois, caractéristiques de la période. L'accent est cependant mis sur la façade antérieure, la façade postérieure demeurant comme dans toutes les maisons de cettte période lisse et sans décrochements autre que l'accès à la cuisne et la toiture à croupes individualisant la travée nord.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Sources iconographiques

    20045605450NUCB : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.