Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 21bis rue Richemont (Vannes)

Dossier IA56003061 inclus dans Rue Richemont, anciennement rue des Bons-Enfants ou rue de Poulho, et rue Saint-Louis (Vannes) réalisé en 2000

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin
    • enclos
    • garage

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesjardin, enclos, garage
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 21 bis rue
Richemont
Cadastre : 1980 BT 33

Maison construite en 1909 par E. Gemain, architecte, et Lefèvre, entrepreneur, pour Mr Paulin, propriétaire. Le plan mentionne 'hôtel particulier de Mr André Paulin'. Le côté est est occupé par une aile sans étage correspondant au bureau ajouté en 1954 par Monsieur Le Doré, propriétaire à l'époque de la maison. Dépendance (écuries ou garage) contemporaine du logis.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1909, daté par source
1954, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gemain Edmond
Edmond Gemain (1884 - 1953

Né le 29 avril 1884 à Cossé-le-Vivien, dans la Mayenne, Edmond (Louis) arrive à Vannes avec sa famille en 1885. Joseph Louis Gemain, son père, est employé comme herboriste dans une pharmacie ; Emma Ruzeau, sa mère, est sage-femme. Après des études à l’Ecole des Arts décoratifs à Paris, Edmond Gemain s’installe comme architecte à Vannes, en 1908, au 10 place de l’Hôtel de Ville. Il épouse la même année à Saint-Brieuc Jeanne-Marie Moënner. Le couple aura quatre enfants : Edmond (1909), Jean (1911), Annick (1913) et Yves (1914). De 1909 à 1913 il habite 39 rue du Mené. En 1913-1914, on le retrouve chez ses parents au 39 rue Jeanne d’Arc. A partir de 1920 et jusqu’à sa mort le 10 août 1953, il sera fidèle au 19 de la rue Pasteur qui abrite son domicile et ses bureaux. La maison est démolie par son fils, également architecte, qui construit à son emplacement vers 1972 un immeuble de logements. (sources : recherches de Jacques Delarue).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte signature
Auteur : Lefèvre entrepreneur signature
Personnalité : Paulin André commanditaire attribution par source
Personnalité : Le Doré propriétaire attribution par source

Maison de qualité de type ternaire à un étage carré et étage de comble, enduite avec soubassement et lucarne en pierre de taille, ainsi que le perron d'accès. Marquise en acier et verre abritant la porte d'entrée. Le style reste encore attaché à la deuxième moitié du 19e siècle, malgré l'apparition du style Art Nouveau sur les grilles du jardin. Dépendance adossée au mur sud du jardin, en moellon avec toiture à croupe.

Mursgranite
crépi moucheté
pierre de taille
Toitardoise
Étagessous-sol, 1 étage carré, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans brisés
croupe brisée
Escaliers
Typologiesen retrait de la rue, jardin environnant, type ternaire
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Sources iconographiques

    20085605905NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi.

    20085605893NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 101.

Références documentaires

Documents figurés
  • L'architecture de notre temps, "Edmond Gemain" Vannes. Paris, s.d. (photocopié aux archives municipales de Vannes). Photographie du jardin de la maison de E.Gemain, à Vannes. p 1, photographie de la maison n°19 bis et 21 rue Richemont, légendée "villas rue Richemont - 1913" p 1, photographie de la maison n°21 bis rue Richemont, légendée "hôtel particulier de M André Paulin - 1909" . Maison avenue Saint-Symphorien. Maison de Monsieur Courtois n° 107 avenue du Président Edouard Herriot.

    p. 1