Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison 2, le bourg (Tréfumel)

Dossier IA22017217 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Cette maison de caractère est représentative de l’architecture de ce secteur par ses matériaux, ses différentes campagnes de constructions et la richesse de son décor sculpté qui témoigne de l’aisance de son propriétaire et d’une économie florissante basée sur la production et le traitement du lin et du chanvre.La structure de la maison à deux pièces au sol dont une seule est à feu avec tour d’escalier arrière remonte au 16e siècle. La chambre de l’étage située dans la partie orientale du logis conserve une fenêtre chanfreinée qui date également de cette période. Le logis au 17e siècle est embelli d’une corniche à modillons et deux lucarnes en pierre de jauge ou falun. De nouvelles modifications sont effectuées au 19e siècle tels que les agrandissements des ouvertures, les portes avec impostes ajourés sont significatives de cette période.

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Tréfumel
Adresse : route Départementale 12

Cette maison datable des 16e et 17e siècles a été partiellement transformée au début du 19e siècle, puis dans le courant du 20e siècle, lors de l´aménagement de la voierie, elle a été amputée d´une aile en retour d´équerre. Le cadastre de 1833 mentionne cette aile ainsi qu´une dépendance isolée qui a été détruite également à cette période. L´enclos qui a été rétréci a été en partie remonté avec des pierres de remploi dont une porte une inscription en lettres gothiques difficilement lisible aujourd´hui, elle correspond à la datation des lucarnes.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 18e siècle

Cette ancienne maison construite au centre du bourg de Tréfumel, à proximité de l´église paroissiale et du presbytère est bâtie en calcaire coquillier extrait des carrières locales. Les encadrements des baies, hormis les lucarnes sont en granite pierre de taille de Languédias. La structure du logis d´origine à deux pièces au sol dont une seule est à feu est encore perceptible. La grande salle avec cheminée en granite et falun demeure encore en place ainsi qu´un grand vaisselier mural qui fait face au foyer. Au dessus de la porte de distribution intérieure se devinent encore des anciennes niches qui rappellent les trous de boulins pour nicher des oiseaux rares ou de chasse. La tour d´escalier arrière qui menait autrefois à une unique chambre haute a également été maintenue, elle est percée de petits jours en forme d´archères cruciformes, sa toiture conique est ornée d´un épi de faîtage siffleur en terre cuite vernissée.

Murs falun
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Escaliers
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20102211634NUC : Archives départementales des Côtes-d'Armor