Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 18 rue Saint-Vincent (Vannes)

Dossier IA56006742 inclus dans Quartier de la Poissonnerie (Vannes) réalisé en 2009

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • boutique
    • jardin
Parties constituantes non étudiéesboutique, jardin
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 18 rue
Saint-Vincent
Cadastre : 1807 I3 ; 1844 K8 1811 ; 1980 BS 118, 122

Maison construite d'après les archives vers 1671 par Jacques Lechet, Sr de Liscouët, conseiller du roi et receveur des décimes. Elle devient par la suite la propriété de Plessis de Grénédan d'après un plan daté de 1785 dressé par Detaille de Keroyant pour un terrain situé à l'est de la propriété et demandé par Plessis à titre d'ascensement. Ce qui explique les différentes augmentations postérieures du bâti initial sur rue.

En 1844, la maison est la propriété de Pierre Marie Richard, pharmacien à Vannes. Agrandie déjà de plusieurs corps supplémentaires, elle donne vers l'est sur l'étang des Lices et s'ordonne autour d'une cour intérieure qui est bordée vers le sud par un hangar. La maison est reliée aujourd'hui à une ancienne pâtisserie industrielle construite sur l'étang des Lices dans les années 1930. L'annuaire de la ville de 1932 mentionne monsieur Pigot, pâtissier-glacier au 18 de la rue. Le rez-de-chaussée de la maison a été complètement transformé.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Auteur(s)Personnalité : Lechet Jacques propriétaire attribution par source
Personnalité : Plessis de Grénédan propriétaire attribution par source
Personnalité : Richard Pierre Marie propriétaire attribution par source

Ensemble de plusieurs corps de bâtiments avec une première maison sur rue édifiée sur une parcelle laniérée. Le corps principal sur rue à plan double en profondeur montre une élévation de 2 étages carrés sur sous-sol, surmonté d'un étage de comble éclairé par une lucarne.

Mursgranite moellon enduit
brique
moyen appareil
Toitardoise
Étagessous-sol, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit à longs pans brisés
croupe
noue
Escaliers
Typologiesen alignement de rue, plan double en profondeur

Malgré ses transformations intérieures, ce petit hôtel particulier est marquant par le traitement de sa façade très compartimentée par des lignes de calcaire soulignant fortement travées et baies.

Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionsecteur sauvegardé

Annexes

  • Marché, 1671

    A. D. Morbihan. 6E 857 : 28 octobre 1671 : Marché passé entre N.H. Jacques Lechet Sr de Liscouët conseiller du roi, receveur des décimes demeurant rue St Vincent aux Lisses et Hierosme Le Diagon terrasseur pour tuiler la cuisine et grenier de la maison que le Sr de Liscouët fait bâtir en la rue St Vincent.

  • Déclaration et débornement, 1677

    A. D. Loire-Atlantique. B 2340 : 1677 : Déclaration et débornement dépendant de la succession bénéficiaire de défunt N.H. Jacques Lechet Sr de Liscouët, déclaration effectuée par Guillaume Bigaré Sr de Kermen héritier bénéficiaire du Sr de Liscouët, d´une maison size en la rue de St Vincent ouvrant par le devant sur la dite rue vers soleil couchant et par le derrière du côté du midy à logis appartenant à Mathieu Pregent et de l´autre côté vers le nord à logis à Julien Kerio, la dite maison contenant par le devant sur la dite rue 23 pieds de largeur et de profondeur compris la cour 67 pieds, la dite maison acquise par le feu Sr de Liscouët de quelques particuliers dénommés aux contrats d´acquêts en date des 26 juin 1670, 16 juin et 7 et 17 août 1671.

  • Marché, 1685

    A. D. Morbihan. 6E 871 : 15 février 1685 : Accord et Marché passé entre Me Pierre Busson procureur au parlement et honorables gens René Marie Le Breton et Marguerite Haydon sa femme par lequel acte ils sont demeurés d´accord que ce qu´il y a de murailles entre l´escalier et limon et transport y étant de la maison acquise par le Sr Busson de la succession bénéficiaire de feu N.H. Jacques Lechet Sr du Liscouët et qui sépare le dit escalier de l´escalier et appentis et petits logements qui sont et appartiennent au dit Le Breton et femme, la dite muraille prenant du parpaing de la longère de leurs maisons du devant et au derrière desquels sont les dits escaliers et logements est mitoyenne entre leurs deux maisons qui a de longueur depuis le parpaing jusqu´à l´estang 28 pieds et la dite muraille de hauteur 14 pieds à prendre à l´entrée de l´escalier du Sr Busson. La muraille étant en très mauvais état il est nécessaire de la démolir et de la refaire et que le dit Le Breton et femme y contribueront pour moitié. L´œuvre de maçonne et l´escalier seront faits par Bertrand Le Bret architecte rue du Mené et Claude Vincent charpentier.

  • Sources iconographiques

    20055600531NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88/1.

    20095605135NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/22.

    19975601205XA : Archives municipales de Vannes

    20095605153NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/53.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. 6E 857 : 28 octobre 1671 : Marché passé entre N.H. Jacques Lechet Sr de Liscouët et Hierosme Le Diagon terrasseur.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 857
  • A. D. Loire-Atlantique. B 2340 : 1677 : Déclaration et débornement dépendant de la succession de défunt N.H. Jacques Lechet Sr de Liscouët, d´une maison size en la rue de St Vincent.

    Archives départementales de Loire-Atlantique : B 2340
  • A. D. Morbihan. 6E 871 : 15 février 1685 : Accord et Marché passé entre Me Pierre Busson procureur au parlement et honorables gens René Marie Le Breton et Marguerite Haydon sa femme.

    Archives départementales du Morbihan : 6E 871