Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 18 rue Françoise d'Amboise (Vannes)

Dossier IA56004123 inclus dans Lotissement Lotz, avenue Franklin Roosevelt, rue Françoise d'Amboise (Vannes) réalisé en 2004

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • enclos
    • jardin
    • garage
    • resserre

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesenclos, jardin, garage, resserre
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 18 rue Françoise d'
Amboise
Cadastre : 1980 DK 114a

Maison construite sur une parcelle du lotissement Lotz ouvert en 1895. La maison est édifiée plus tard en 1911 sur les plans de l'architecte Edmond Gemain pour monsieur Thomas ; les archives indiquent qu'il s'agit de la 8ème réalisation de la "Société anonyme coopérative à capital variable d'habitations à bon marché "Le Foyer Vannetais". Après-guerre où dans les années 1960, les propriétaires de l'époque ont aménagé une salle d'eau justifiant ainsi l'avancée existant au-dessus de la porte d'entrée qui n'est pas d'origine. La dépendance indiquée sur le plan de la Reconstruction n'existe plus. La maison a fait l'objet d'un agrandissement en 2006.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates1911, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gemain Edmond
Edmond Gemain (1884 - 1953

Né le 29 avril 1884 à Cossé-le-Vivien, dans la Mayenne, Edmond (Louis) arrive à Vannes avec sa famille en 1885. Joseph Louis Gemain, son père, est employé comme herboriste dans une pharmacie ; Emma Ruzeau, sa mère, est sage-femme. Après des études à l’Ecole des Arts décoratifs à Paris, Edmond Gemain s’installe comme architecte à Vannes, en 1908, au 10 place de l’Hôtel de Ville. Il épouse la même année à Saint-Brieuc Jeanne-Marie Moënner. Le couple aura quatre enfants : Edmond (1909), Jean (1911), Annick (1913) et Yves (1914). De 1909 à 1913 il habite 39 rue du Mené. En 1913-1914, on le retrouve chez ses parents au 39 rue Jeanne d’Arc. A partir de 1920 et jusqu’à sa mort le 10 août 1953, il sera fidèle au 19 de la rue Pasteur qui abrite son domicile et ses bureaux. La maison est démolie par son fils, également architecte, qui construit à son emplacement vers 1972 un immeuble de logements. (sources : recherches de Jacques Delarue).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Personnalité : Thomas Bonaventure commanditaire attribution par source

Maison isolée bâtie en retrait de la rue avec un grand jardin en fond de parcelle. De plan à avancée à pignon sur rue et appentis postérieur, la maison montre une élévation enduite à travées d'un étage carré surmonté d'un étage de comble. Les angles sont soulignés par de courts bandeaux de brique. Les ouvertures sont aussi en brique mais avec alternance de pierre de taille de granite. Le garage est aligné au sud de la maison. Le jardin est clos de murs. Un cartouche indique le nom de la maison aujourd'hui effacé.

Mursgranite
enduit
Toitardoise
Étagessous-sol, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
demi-croupe
noue
pignon couvert
Escaliers
Typologiesen retrait de rue, maison de plan à avancée à pignon sur rue, demi-croupe débordante

Cette maison est une des 13 maisons construites par la société coopérative à capital variable d'habitations salubres et à bon marché, "Le Foyer Vannetais" créé à Vannes le 20 février 1909, sous l'effet de l'appareil législatif mis en place à l'époque, notamment la loi Siegfried du 30 novembre 1894 en matière de logement social. Cette loi encourage la construction de logement salubre et l'accession à la propriété notamment par l'intermédiaire de sociétés privés à vocation sociale comme "Le Foyer Vannetais" qui travaillait à l'époque sous couvert de la municipalité.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Sources iconographiques

    20075601180NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3O 2180.

    20015600273XB : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 382/1.

    20075601023NUCA : Archives municipales de Vannes, 5I 162.

    20075601024NUCA : Archives municipales de Vannes, 5I 162.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. M. Vannes. 5I162 Casiers sanitaires, rue Françoise d'Amboise, maison Thomas.

    Archives municipales de Vannes : 5I162
Bibliographie
  • BARTHOMEUF, Anne. Un quartier de Vannes : le quartier Bondon-Madeleine. 2000. 27 p. Ill.

    p. 7
  • LE BOHEC, Régis. 1900-1940 : la naissance de l'habitat pavillonnaire à Vannes. Maîtrise d'Histoire et Patrimoine, Université de Bretagne Sud, Lorient : 2000-2001.

    p. 42
  • LAINE Claire, TOSCER Catherine. Vannes quartiers ouest. Edition ville de Vannes ; Animation du patrimoine. 2008.