Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, 1 rue Thiers (Vannes)

Dossier IA56003513 inclus dans Faubourg de Kaër (Vannes) réalisé en 1998

Fiche

Destinationssyndicat d'initiative
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : 1 rue
Thiers
Cadastre : 1809 I4 1370 ; 1844 K7 1318, 1320 ; 1980 BT 111

Maison de marchand construite dans la dernière partie du 16e siècle. La date de 1663 portée sur le mur gouttereau droit du deuxième étage de la maison voisine lors de la surélévation du mur indique pour certains des remaniements opérés à cette date (démolition de la pièce arrière et aménagement à chaque niveau d'un couloir entre l'escalier à vis et les pièces et édification d'un corps supplémentaire postérieur à la maison voisine), pour d'autres la construction de cette maison. La maison appartient dans les régaires et la réformation du domaine royal de 1684 aux héritiers des "nobles gens jan et Pierre Les Moyne" marchands sur le port. Elle aurait été une auberge sous l'Ancien Régime.

Période(s)Principale : 4e quart 16e siècle
Secondaire : 3e quart 17e siècle
Auteur(s)Personnalité : Le Moine Julien et Jan
Julien et Jan Le Moine

En 1635, un aveu est rendu au seigneur de Kaer par Olive Salmon, veuve de Julien Le Moine et de la moitié de la petite maison (logis sur rue), l'autre moitié appartenant à Michel Sauvaget (logis postérieur de la petite maison). En 1660, un aveu est rendu au seigneur de Kaer par Julien et Jan Le Moine pour la grande maison et Pierre Le Moine pour la petite maison, tous marchands sur le port. Ces deux aveux montrent que la famille Le Moine s'est rendue propriétaire du logis postérieur appartenant autrefois à Michel Sauvaget.

La date portée de 1663 correspond peut-être aux travaux effectués en vue de créer depuis cette maison un accès au logis postérieur nouvellement acquis.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire attribution par source

Maison à pignon sur rue établie sur une parcelle en équerre de type médiéval. Elle est construite en pan de bois, avec mur gouttereau nord en moellon ; le rez-de-chaussée et le 1er étage du mur gouttereau sud est en moellon, tandis que le second étage est en pan de bois. Elle possède deux étages carrés desservis par un escalier en vis dans-oeuvre enfermé dans une cage en pan de bois de plan circulaire, établie à la jonction des deux corps. Au rez-de-chaussée, l'étal en saillie à gauche de la porte montre que la pièce du rez-de-chaussée était un commerce. Dans la rue du Drézen, le rez-de-chaussée à demi-enterré était un cellier ou cave.

Mursgranite pierre de taille
pan de bois
granite moellon
pan de bois essentage d'ardoise
Toitardoise
Étages2 étages carrés, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour en charpente
Typologiesetal, cheminée sur gouttereau, pignon sur rue
Techniquessculpture
Précision représentations

Trois pilastres rythment les ouvertures de la façade en rez-de-chaussée.

Cette maison à pignon sur rue est pour Daniel Leloup un exemple de maisons qui illustre la permanence des modèles gothiques pendant toute l'époque moderne. La date de 1663 retrouvée sur sa voisine peut être considérée comme certaine pour la dater.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Sites de protectionsecteur sauvegardé
Protectionsinscrit MH, 1929/01/15

Annexes

  • Sources iconographiques

    20025604624NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3 P.

    20035603272NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 593.

    19985600256XA : Archives municipales de Vannes, 9Fi.

    20045605561NUCB : Fonds privé, CPA148.tif.

    20065603607NUCB : Fonds privé, CPA129.tif.

    20045605551NUCB : Archives photographiques (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine) Copyright CMN, SAP01_mh00102882_p.jpg.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan 35G55. 14 juillet 1635. Aveu rendu au seigneur de Kaer par Olive Salmon veuve de Julien Le Moine et tutrice des enfants de leur mariage, de la grande et de la moitié de la petite maison. L'autre moitié appartenant à Michel Sauvaget. 6 avril 1660. Aveu rendu au seigneur de Kaer par Julien et Jan pour la grande maison et Pierre Le Moine pour la petite maison, où ce dernier demeure, tous marchands demeurant sur le port.

    Archives départementales du Morbihan : 35G55
Bibliographie
  • DANIELO, Julien. Les ports d'Auray et de Vannes aux 17e siècle et 18e siècle : ville, architecture et identité portuaire sous l'Ancien Régime. Thèse de doctorat. Université de Haute-Bretagne, Rennes II, 2008.

    p. 826-829
  • HENRIO, Rachel. La bourgeoisie vannetaise au 18e siècle. Mutations de la propriété bourgeoise à travers le registre du centième denier. Université de Haute-bretagne Rennes II, mémoire de DEA d'histoire et civilisation sous la direction de C. Nières, 1998.

    p. 81
  • LELOUP, Daniel. Maisons en pan-de-bois de Bretagne. Histoire d'un type d'architecture urbaine. Rennes : Ed. Ouest-France, Ar Men, Le Chasse-Marée, 2002.

    P. 13-16 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
Périodiques
  • DEGEZ, Albert. Le colombage vannetais. Essai de classification et de datation des maisons en pan de bois à Vannes. Vannes, Impr. Galles. In : Bulletin de la Société polymathique du Morbihan. 1980, tome 107.

    p. 89-91