Logo ={0} - Retour à l'accueil

Mairie - maison d'école, 4 rue des Acacias (Saint-Rémy-du-Plain)

Dossier IA35050009 réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéespréau
Dénominationsmairie, école primaire
Aire d'étude et cantonFougères - Antrain
AdresseCommune : Saint-Rémy-du-Plain
Adresse : 4 rue des Acacias

La mairie-école des garçons a été construite entre 1861 et 1866 à partir des plans et du devis de l’architecte Angers de la Loriais, connu dans le secteur pour avoir dressé les plans de plusieurs églises (Noyal-sous-Bazouges, Bazouges-la-Pérouse, la Fontenelle,…). Le projet de construction d’une maison d’école pour garçons, dont le montant des travaux est estimé à environ 15 000F, est destiné à remplacer l’ancienne école des garçons et à loger l’instituteur. L’ancienne école doit être restaurée pour recevoir l’école des filles et le logement de l’institutrice.

L’architecte Esnault et l’entrepreneur Bossard sont chargés des travaux. En juillet 1866, ils sont entièrement terminés et la municipalité peut disposer de l’édifice. Un préau est construit en 1879 et un devis pour l’installation d’une citerne avec pompe est demandé cette même année.

Durant les travaux de l’église et du presbytère, entre 1873 et 1881, la mairie-maison d’école multiplie les fonctions : la messe se tient dans une salle de l’école des garçons ; l’école des filles ainsi que le logement de l’institutrice sont aménagés dans une partie de l’édifice malgré l’opposition du recteur. L’école des filles, déjà très vétuste à cette époque, accueille en effet le recteur pendant la construction du nouveau presbytère. La question du maintien de la classe des filles s’est posée à Saint-Rémy pendant les travaux, cependant l’inspecteur d’Académie rappelle dans une lettre au préfet de décembre 1873 que la loi de 1867 oblige les communes de plus de 500 habitants à disposer d’une école pour l’éducation des filles.

De nombreuses mairies-écoles ont été construites durant la deuxième moitié du 19e siècle en France. Cette vague de construction s’inscrit dans le développement de l’enseignement public à cette époque, concrétisé par toute une série de lois entre 1850 et 1882. On retrouve généralement dans l’architecture des mairies et écoles de la fin du 19e siècle une typologie commune : construction à deux niveaux et trois travées régulières, larges ouvertures, lucarne, toit à croupes.Un bâtiment annexe a été élevé en 1924 pour abriter le logement de l’instituteur.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Dates1866, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Anger de la Loriais Jean-Marie
Auteur : Esnault architecte attribution par travaux historiques
Auteur : Bossard entrepreneur attribution par travaux historiques

La mairie-école est implantée à l’entrée nord du village de Saint-Rémy-du-Plain, sur la route de Marcillé-Raoul. Derrière le bâtiment principal de plan rectangulaire, à un étage carré, trois travées et exposant sa façade à l’ouest, se trouve un autre bâtiment à un niveau, construit à la perpendiculaire, ce qui donne à l’ensemble un plan en T.

La maçonnerie est constituée de moellons de grès et de granite, disposés de manière très régulière. Les encadrements de fenêtres et les chaînages d’angles utilisent de la pierre de taille de granite bleu, de même que les deux bandeaux séparant les deux niveaux. Toutes les ouvertures sont surmontées d’arcs légèrement surbaissés. La travée centrale de la façade ouest est soulignée par la présence d’une lucarne en œil de bœuf au niveau des combles. La toiture à croupes est couverte d’ardoise. Elle est surmontée de deux petits épis de faîtage en zinc.

Mursgranite petit appareil
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturescroupe
Techniques

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Saint-Rémy-du-Plain. Ecoles (1845-1882)

    Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : 2 O 311 /18
Bibliographie
  • BADAULT, Dominique. CHEVRINAIS, Jean-Claude. ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. Editions Danclau, 1996.

    p.144-152
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1927 ; reprint, Mayenne : Editions Régionales de l´Ouest, 1994.

    p.91-93
  • L'architecture traditionnelle dans le canton d'Antrain. Association pour la Promotion du Patrimoine d'Antrain et de son Canton, 1985.