Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lotissement Hémery, dit du Haut-Quineleu, rue Bigot-de-Préameneu ; rue des Ormeaux ; rue Pierre-Corneille ; rue Sully-Prudhomme ; rue Bernard-Salmon ; rue Barbey-d'Aurevilly ; boulevard Emile-Combes (Rennes)

Dossier IA35025308 inclus dans Quartier Sainte-Thérèse (Rennes) réalisé en 2001

Fiche

  • Vue aérienne
    Vue aérienne
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • place
    • rue
    • église
    • école
    • pensionnat
    • maison
    • immeuble
    • maison
    • immeuble
    • lycée
    • chapelle
    • presbytère
    • cercle
    • église paroissiale

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Le lotissement Hémery, dont l´emprise est l´une des plus importantes dans la ville avec le lotissement de Kernier à Maurepas, constitue un exemple remarquable par son rôle dans la formation des quartiers de la périphérie urbaine de l´entre-deux-guerres.

Réalisé en plusieurs tranches dans le cadre d´un projet dessiné par le géomètre Albert Huchet, entre 1931 et 1936, il s´étend sur les terres du Haut-Quineleu et des Ecotais, appartenant alors à Mme veuve Hémery.

L´acquisition, par l´association diocésaine, de deux vastes parcelles destinées à la construction d´une école, d´un patronage et d´une église paroissiale, puis par la Société de l´Etoile de mer de Paramé, qui acquiert les parcelles nécessaires à la construction d´un pensionnat, joue un rôle prépondérant dans la formation d´un véritable quartier. La présence d'édifices structurants (église, établissements scolaires) mais également d´une place et de nombreux commerces, autrefois nombreux le long de la rue Bigot-de-Préameneu, font de ce lotissement le noyau du quartier Sainte-Thérèse.

Parties constituantes non étudiéesplace, rue, église, école, pensionnat, maison, immeuble, maison, immeuble, lycée, chapelle, presbytère, cercle, église paroissiale
Dénominationslotissement
Aire d'étude et cantonRennes ville - Rennes ville
AdresseCommune : Rennes
Adresse : rue, Bigot-de-Préameneu, rue des, Ormeaux, rue, Pierre-Corneille, rue, Sully-Prudhomme, rue, Bernard-Salmon, rue, Barbey-d'Aurevilly, boulevard Emile-Combes

Le lotissement du Haut-Quineleu, dessiné par le géomètre Albert Huchet, est réalisé en plusieurs tranches pour M. Hémery, entre 1931 et 1936. Une première tranche formée de 10 lots desservis par les rues des Ormeaux et Bigot-de-Préameneu est autorisée en 1931, suivie, la même année, d´une seconde tranche formée de 142 lots desservis par la rue Bigot-de-Préameneu rectifiée et par trois rues nouvelles formant une trame orthogonale. Les documents conservés aux archives communales indiquent que 7 lots sont vendus en 1931, 4 en 1933 et 3 en 1934. En 1932, l´association diocésaine fait l´acquisition de 5920 m2. Le lotissement sera modifié en 1932, après le projet d´ouverture des rues Bernard-Salmon et Barbey-d'Aurevilly, à l´est de la rue Pierre-Corneille. En 1932, la quatrième tranche comprend 9 lots desservis par les rues Bigot-de-Préameneu et des Ormeaux. En 1936, le lotissement est prolongé, à l'est, par 31 lots desservis par les rues Bernard-Salmon et Barbey-d'Aurevilly. Les voies ouvertes dans le lotissement (rues Pierre-Corneille, Sully-Prudhomme, Bernard-Salmon et Barbey-d´Aurevilly), sont classées dans la voirie urbaine en 1936. Elles sont aménagées par tranches de 150 m, au fur et à mesure des ventes des parcelles qui débutent en 1931. En 1940, la Société du Bourbonnais est chargée de l´éclairage pour la rue Sully-Prudhomme. Les constructions se succèdent entre 1934 et 1939. Aux jonctions avec le boulevard Emile-Combes, les constructions sont réalisées autour de 1950. Plusieurs entrepreneurs ont été identifiés (Leray, Gernigon et l'Entreprise Armoricaine, dirigée par Guichebaron, sont parmi les plus présents) et plusieurs architectes (Perrin, Derrouch et Rual, Pierre Laloy, Edmond Laforge et Armand Frigault).

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1931, daté par source
1932, daté par source
1935, daté par source
1936, daté par source
1940, daté par source
Auteur(s)Auteur : Huchet Albert géomètre attribution par source
Auteur : Société du Bourbonnais entrepreneur attribution par source
Personnalité : Hémery promoteur attribution par source

Lotissement formé de 199 lots desservis par une voie primaire (boulevard Emile-Combes), par une voie secondaire (rue Bigot-de-Préameneu) et par quatre dessertes internes (rues Pierre-Corneille, Sully-Prudhomme, Barbey-d´Aurevilly et Bernard-Salmon) formant une trame orthogonale. Le bâti est implanté en rangée rectiligne à l´aplomb de la voie et en retrait, pour les constructions postérieures à 1940. Les jardins sont situés en fond de parcelle. La typologie du bâti est homogène : maisons d´étage, pour les années trente, maisons à boutiques et immeubles de rapport, le long de la rue Bigot-de-Préameneu ; maisons à garage dans oeuvre et maisons à deux unités d'habitation, pour les années cinquante.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. C. Rennes. Urbanisme ; 717 W 9. Demande d'autorisation de lotissement.

  • A. C. Rennes. Urbanisme ; 717 W 10. Demande d'autorisation de lotissement.

  • A. C. Rennes. Urbanisme ; 717 W 14. Demande d'autorisation de lotissement.

  • A. C. Rennes. Urbanisme ; 717 W 17. Demande d'autorisation de lotissement.

Documents figurés
  • [1931]. Plan du lotissement du Haut-Quineleu, dessin, par Albert Huchet, 1931 (A. C. Rennes).

  • [1932]. Plan du lotissement du Haut-Quineleu. Extension après modification, dessin, par Albert Huchet, 1932 (A. C. Rennes).