Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lotissement Chervet, rue Louis-Blériot ; rue de l' Alma (Rennes)

Dossier IA35024692 inclus dans Quartier Prison-sud gare (Rennes) réalisé en 2000

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • rue
    • maison
    • immeuble
    • ensemble d'édifices à cour commune
    • immeuble
    • maison

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesrue, maison, immeuble, ensemble d'édifices à cour commune, immeuble, maison
Dénominationslotissement
Aire d'étude et cantonRennes ville - Rennes ville
AdresseCommune : Rennes
Adresse : rue, Louis-Blériot, rue de l' Alma

Lotissement ouvert en 1868 par Mademoiselle Chervet, comme l'indique sa lettre adressée à la mairie pour demander l'autorisation de nommer la voie qui dessert les lots, rue de Beaumont. Le tracé est donné par l'architecte Louis Leray, comme l'indique une réclamation des habitants, en 1896. Un pétition, rédigée en 1880 par les propriétaires de l'impasse pour obtenir l'éclairage de la rue, est motivée par la présence de nombreuses constructions et l'absence de terrains vagues. La demande est reformulée en 1896, assortie d'une demande de classement dans la voirie urbaine. L'administration municipale s'y oppose en vertu d'un arrêté obligeant les propriétaires à effectuer les travaux de viabilisation et en raison de la largeur de la rue, qui n'est que de 8 m. Les pétitionnaires signalent que la rue voisine (rue Paul-Féval), à peine construite, est éclairée par deux becs de gaz et huit réverbères et que l'ouverture de la voie avait été autorisée par la municipalité. Le document indique également que l'impasse est désormais en communication avec la rue Paul-Féval. Un rapport de 1925 dénonce l'insalubrité de la voie, une seule canalisation d'eau potable dessert alors la maison située au n°14. Une procédure de lotissement est autorisée en 1932, sous forme d'association syndicale.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1868, daté par source
1932, daté par source
Auteur(s)Auteur : Leray Louis architecte attribution par source
Personnalité : Chervet commanditaire attribution par source

Lotissement de type poche, actuellement formé de 28 lots desservis par une voie existante et une rue qui se raccordent à angle droit, débouchant à l'ouest sur une rue secondaire. Le bâti mitoyen est implanté à l'aplomb de la voie avec jardins en fond de parcelle. La typologie du bâti se distingue par la présence d'immeubles sur la rive nord et à l'est sur la voie publique et de maisons élémentaires, sur la rive sud.

Typologiestype poche
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Pétition adressée au maire de Rennes, le 6 décembre 1880.

    "Les propriétaires et habitants de la rue désignée Impasse Beaumont ont l'honneur de soumettre à votre juste et bienveillante appréciation, la légitime réclamation suivante, en l'accompagnant d'explications dont vous pouvez vérifier l'exactitude, persuadés que vous la prendrez en juste considération. La rue Impasse Beaumont, date d'environ quinze ans. Cette rue est aussi complète que possible, il n'y existe aucun terrain vague, tout est occupé par des maisons confortables, qui n'existent pas dans plusieurs quartiers du centre de la ville. Toutes les maisons sont habitées, en partie par leurs propriétaires, mais plus généralement par des employés de la compagnie du Chemin de Fer de l'Ouest, pour les besoins de leur service sont obligés de circuler à toute heure de la nuit. Hors (sic) il n'existe dans la rue aucun éclairage, dont sont cependant favorisés des quartiers plus éloignés de la ville et bien moins habités. Ce défaut d'éclairage offre des inconvénients et même des dangers pour la circulation de la nuit que vous devez comprendre, non seulement pour les hommes, mais principalement pour les femmes et les enfants dont les besoins du ménage exigent une circulation continuelle.

    Les propriétaires supportant toutes les charges de la ville ont bien droit à ce qu'ils ne soient pas privés d'une mesure vigoureusement indispensable. Un bec de gaz existe en haut de la rue, à l'encoignure, deux becs de gaz ou réverbères convenablement posés pourraient suffire au besoin de la rue. Les soussignés espèrent, monsieur le maire, que vous daignerez accueillir favorablement leur demande, car la saison où nous entrons nous en fait ressentir un besoin pressant.".

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. C. Rennes. Urbanisme : 717 W 11. Demande d'autorisation de lotissement.

  • A. C. Rennes. Série O ; 1 O 275. Voirie urbaine. Canton sud-est. Rue Louis-Blériot (1868-1896) .

Bibliographie
  • VEILLARD, Jean-Yves. Rennes au 19e siècle, architectes, urbanisme et architecture. Rennes : éditions du Thabor, 1978.

    p. 512