Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les talus-mur de la commune de Troguéry

Dossier IA22132277 réalisé en 2013

Fiche

L'absence de remembrement sur la commune de Troguéry a permis de conserver de nombreux talus-murs le long des voies communales et de la baie du Jaudy. Outre leur intérêt historique, esthétique et patrimonial, ces ouvrages ont un rôle agronomique, écologique et paysager. Associés aux talus construits en mottes, perpendiculairement à la pente des terrains, ils permettent de lutter contre l'érosion des terres en réduisant les risques de ruissellements trop rapides. Ils participent à la reconquête de l'eau en favorisant son infiltration par le sol, jouant ainsi un rôle de filtre naturel. Traditionnellement surmontés d'arbustes ou d'arbres, les haies servaient de clôture naturelle pour les bêtes, fournissaient, suivant les essences, du bois de chauffage, du bois d'oeuvre, du fourrage d'appoints, des fruits. Les talus participent à l'aménagement de l'espace rural, ils structurent le paysage de la commune et contribuent pleinement à son identité.

Aires d'études Schéma de cohérence territoriale du Trégor
Dénominations mur de soutènement
Adresse Commune : Troguéry

Les talus-mur sont une spécificité du Haut Trégor, construits au 19e siècle pour retenir la terre des champs, lutter contre l'érosion des sols et l'érosion marine, éviter les trop fortes crues. Durant les mois d'hiver, l'abondante main-d'oeuvre des riches fermes trégorroises était occupée à la construction de ces talus-mur dont l'important linéaire caractérise le paysage agricole de ce territoire. L'association "L'école des talus" oeuvre depuis les années 1990 à leur restauration et à leur reconnaissance en tant que patrimoine identitaire.

Période(s) Principale : 19e siècle

Les talus-mur sont construits avec 2/3 de pierre et 1/3 de terre, souvent plantés d'arbres (cerisiers, pommiers, charmes...) dont les racines se développent davantage côté champ que dans la pierre. La qualité de la mise en oeuvre en moellon de schiste explique la bonne conservation de ces constructions. Les talus sont interrompus par les entrées de champs, délimitées par deux poteaux de granite.

Sur la commune de Troguéry, les talus-murs élevés aux abords des fermes de Kermeur et de Kerino, de la chapelle Sainte-Anne et de la baie de Sainte-Anne sont remarquables. Le long de la baie, la hauteur des talus coïncide avec celle des grandes marées pour protéger les terres agricoles de l'érosion marine. Là où la côtes est rocheuse, ces maçonneries n'existent pas.

Murs schiste moellon sans chaîne en pierre de taille
grès moellon sans chaîne en pierre de taille

Références documentaires

Multimedia
  • Association Skol ar C'hleuzioù (ou l'Ecole des Talus). talus-bretagne.org

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Tanguy-Schroër Judith
Judith Tanguy-Schroër , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.