Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les moulins et usines sur la commune de La Richardais

Dossier IA35004706 réalisé en 2000

Fiche

L'usine marémotrice de la Rance est l'une des réalisations majeures dans le domaine de l'architecture industrielle de la deuxième moitié du 20e siècle dans la région. La Richardais a cependant connu un développement important, depuis le début du 19e siècle, avec les chantiers de construction navale en activité jusqu'à la fin des années 1930. Les premiers chantiers attestés en 1809 étaient installés dans l'anse de la Rivière depuis la rue du Port jusqu'au passage de Piqueriotte (chantiers Leborgne et Legobien). Profitant de l'essor du commerce maritime et de l'activité halieutique des ports de la région malouine, ils furent bientôt à l'étroit. Dès 1846, ils s'implantèrent plus au nord, dans l'anse des Grandes Rivières dit également les Millières. Le chantier Tranchemer y fonctionna entre 1856 et 1917.

Des nombreux chantiers de La Richardais, il n'en reste qu'un seul, sur le port.

La grue de port, sortie des usines de Dammaries (Seine-et-Marne) en 1869, est un témoin parfaitement conservé de l´importance du trafic du port de La Richardais.

La commune comptait deux moulins figurant sur le cadastre de 1829. Construit sur le point le plus élevé de la commune, le moulin à vent de Huet a disparu ; un arbre marque aujourd´hui son emplacement d'origine. Le moulin à marée de la Garde subsiste à l´état de vestiges. Son bassin de retenue sert aujourd'hui d'étang. Non mentionné par la cadastre napoléonien, il semble que l'ancienne propriété de la Holland (actuellement la Roncière) possédait également un moulin à eau, sans doute déjà détruit à cette époque.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations moulin, usine
Adresse Commune : Richardais (La)
Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 2
étudiées 0

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte des moulins à marée des bords de Rance. Carte, 1 : 100 000e. In : BROUARD, Société d'Histoire et d'Archéologie de l'Arrondissement de Saint-Malo, 1974.

  • Moulins à marée de la côte nord de Bretagne In : BRUNEAU-CHOTARD, Mme. Les moulins à marée de la Rance. Annales de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo. Fougères : Imprimerie Fougères Impression.

    p. 88-89, fig
  • Localisation des moulins à marée de la Rance. Etat des moulins. La Garde : disparu. In : Concours Patrimoine des côtes et fleuves de France. Ar Men, la Bretagne un mon à découvrir. Douarnenez : Le Chasse-Marée, août 1994, n° 61.

    p. 65, fig
  • Commune de La Richardais. Plan cadastral. Section B, 1ère feuille. Plan, par Beuscher, 1829, échelle : 1/2500e. (A.C. La Richardais).

Bibliographie
  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le département. Rennes : P. Dubois, 1884.

    p. 154, 180
  • SIOC'HAN-MONNIER, F. Patrimoine architectural maritime des côtes de la Manche bretonne. DRAC-CNRS, 1990.

    t. 10, 609-610
Périodiques
  • RAHIER, François. Les moulins de la Rance. Le Rouget de Dol, 1984, n° 46.

  • Concours Patrimoine des côtes et fleuves de France. Ar Men, la Bretagne un monde à découvrir. Douarnenez : Le Chasse-Marée, août 1994, n° 61.

    p. 65