Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les maisons et les fermes sur la commune de Sens-de-Bretagne

Dossier IA35037670 réalisé en 2005

Fiche

Voir

Les fermes :

Il existe donc 143 fiches individuelles concernant les fermes antérieures au milieu du 20e siècle de la commune de Sens-de-Bretagne et 17 se rapportant à des alignements de fermes.

Ces fermes se différentient des maisons parce qu'elles sont composées d'un logis et de dépendances. Pourtant, nombreuses sont celles qui sont aujourd'hui devenues des maisons, dans ce cas, les dépendances sont quelquefois difficilement identifiables. En effet, si une écurie est aisément repérable grâce au fait que cet espace est systématiquement pavé, il n'en va pas de même pour une étable. Dans le cas où le bâtiment a été remanié, il est parfois difficile de faire la différence entre une étable et un cellier par exemple. Sur la commune, 71 dépendances n'ont pas été identifiées.

La dépendance la plus fréquente dans les fermes de la commune de Sens est l'étable : elle a été identifiée dans près de 43% des fermes recensées. Viennent ensuite la soue à cochons le cellier qui est majoritairement installé dans un appentis postérieur au logis, avec, le plus souvent, un accès direct dans la salle et un accès extérieur en pignon. Dans un peu moins d'une ferme recensée sur 10, il existe encore une grange, une remise ou une écurie. D'autre part, 22 fours subsistent sur le territoire de la commune de Sens. Ils étaient vraisemblablement plus nombreux à l'origine, puisque chaque ferme ou presque devait en posséder un. Cependant, ces éléments souvent situés à l'entrée de la cour, sont devenus gênants et inutiles avec le temps, c'est la raison pour laquelle il en subsiste si peu.

Les fermes de Sens-de-Bretagne sont en très grande majorité implantées en écart, seulement 20 sont situées en milieu isolé. C'est le cas à La Chauvinaie, où il y avait à l'origine plusieurs fermes.

Les fermes sont dans plus de la moitié des cas de type à fonctions combinées, c'est-à-dire que le logis et les dépendances se situent sous le même toit. La façade principale est alors percée de deux portes : l'une donnant accès au logis et l'autre à la dépendance. De nombreuses fermes de ce type possèdent des portes en arc en plein cintre, comme une ferme à La Porte. 5 exploitations présentent des dépendances organisées en L et 6 fermes sont construites autour d'une cour centrale (Ferme du Loiron).

Enfin, en ce qui concerne les datations des fermes, une large part de celles-ci remonte au 19 siècle, comme dans la majorité des communes du département d'Ille-et-Vilaine. La seconde moitié du 19e siècle est une période propice à la construction en campagne. Les propriétaires, dans un souci de confort, choisissent de se faire construire un nouveau logis, à deux pièces à feu, et déclassent alors l'ancien logis en dépendance agricole. Une ferme des Archères témoigne de cette évolution, ainsi que la ferme de La Grande Barre, dont la maison d'habitation fut construite en 1878. Toutefois, de nombreuses fermes sont très anciennes, comme l'attestent les dates portées sur les linteaux (16 % du 17e siècle et 5 % du 18e siècle). Les villages de Theuré et du Loiron sont composés de fermes construites, en grande majorité, au 17e siècle

Les maisons :

Dans le cadre du recensement de l'architecture sur la commune de Sens, 130 maisons ont fait l'objet d'un dossier individuel. De plus, il y a 32 fiches qui concernent des alignements de plusieurs maisons.

La composition chronologique du corpus est constituée à 90% d'édifices construits ou remaniés aux 19e et 20e siècles. C'est le cas principalement dans le bourg, où environ les trois quart des maisons datent de la deuxième moitié du 19e siècle.

Elles sont construites pour un ou plusieurs propriétaires. Dans le bourg de Sens, les maisons sont le plus souvent alignées à la rue et le type d'implantation dominant est mitoyen. Elles se caractérisent par une ordonnance de leur façade. Elles sont généralement à travées avec des pièces à l'étage. Cependant, quelques maisons avec une seule pièce de vie surmontée d'un grenier ont été repérées.

Les maisons à fonctions combinées : Les maisons à boutique :

Les maisons à fonctions combinées regroupent sous un même toit des pièces à usage d'habitation et des pièces à usage professionnel. Les maisons situées dans le bourg de Sens conservent de nombreuses maisons possédant des parties commerciales en rez-de-chaussée.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations maison, ferme
Adresse Commune : Sens-de-Bretagne
Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine
Décompte des œuvres repérées 304
étudiées 0