Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les maisons et les fermes sur la commune de La Fresnais

Dossier IA35003545 réalisé en 1999

Fiche

Voir

Le recensement du patrimoine architectural de la commune a permis le repérage de 111 fermes ou maisons parmi les 738 logements cités par l'INSEE lors du recensement de 1982. Ces 15% représentent des ouvrages construits entre le 16e siècle et 1940 date limite de l'enquête. Les édifices anciens trop fortement remaniés, voire dénaturés, non interprétables dans leur forme originelle, n'ont pas été recensés lorsqu'ils ne faisaient pas apparaître de vestiges notables : cheminées, baies en pierres de taille...

Un pré-inventaire, réalisé en 1972, avait permis un premier recensement du patrimoine architectural antérieur à 1840 ; une vingtaine d'ouvrages avait été photographiée. Beaucoup ont été remaniés : les couvertures en chaume ont quasiment disparu.

Parmi les maisons ou les fermes repérées, les datations se répartissent ainsi : 17 ouvrages construits du 16e siècle au 18e siècle, 86 construits ou fortement remaniés au 19e siècle et 25 bâtis dans la première moitié du 20e siècle.

Le 19e siècle apparaît comme la période de profondes modifications dans le paysage bâti : 77% des ouvrages ont été construits ou remaniés durant cette période. Parmi ceux-ci les deux tiers présentent des formes architecturales normalisées s'éloignant des formes de l'architecture vernaculaire spécifiques au territoire : maçonnerie en terre -appelée tangue- et couverture en chaume.

Quelques singularités doivent être soulignées. Des analyses comparatives, différées dans une phase d'étude ultérieure, devraient les confirmer : le grand nombre de granges recensées signale l'importance des cultures et la richesse du sol communal. Parmi les fermes recensées, près de la moitié présente une grange. En maçonnerie en terre ou en moellons, isolée ou en alignement avec le logis, c'est un souvent ouvrage de qualité. Ce pourcentage élevé dans le marais, comparable à celui de la commune de Hirel, est deux fois supérieur à celui des communes de Saint-Méloir-des-Ondes ou Saint-Coulomb situées, dans le même canton, sur le plateau qui domine le marais à l'ouest.

La fréquence des citernes, accolées au logis ou aux parties agricoles, peut également être notée ; elles réunissent les eaux de pluies ruisselant des toitures et suppléent ainsi aux puits qui bien souvent donnent de l'eau saumâtre extraite d'un sol constitué d'alluvions marines.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations maison, ferme
Adresse Commune : Fresnais (La)
Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 111
étudiées 0

Annexes

  • Dates portées sur des édifices rénovés non recensés :

    La Salle : inscription datée concernant le commanditaire, lecture difficile : ESTIENNE LE ? TON 1663

    Le Pré Péan : parcelle 278 du cadastre actuel : 1871.