Logo ={0} - Retour à l'accueil

Les lotissements de la station balnéaire sur la commune de Pléneuf-Val-André

Dossier IA22002049 réalisé en 2003

Les lotissements Cotard et d'Aubert :

La station de Pléneuf-Val-André n'échappe pas à la règle en matière d'urbanisation des espaces littoraux à la fin du 19ème siècle. Comme dans toutes les stations, le lotissement est à la base de l'urbanisme résidentiel. A Pléneuf-Val-André, on trouve essentiellement deux types de lotissements :

- le lotissement en site de promontoire, représenté ici par le lotissement dit des communs du Château, établi sur une pointe rocheuse aux versants escarpés. Offrant de remarquables perspectives sur la mer, il se caractérise par une prise en compte des courbes de niveaux et par la présence de parcelles géométriques disposées de part-et-d'autre des voies de circulation. Caractérisé par une relative hétérogénéité architecturale, il présente également les éléments inhérents à ce type de lotissement du fait de la présence de murs de soutènement, de jardins en terrasse et d'escaliers abruptes permettant d'accéder aux plages.

- le lotissement en site dunaire, représenté ici par les Graviers des Monts-Colleux, les Graviers des Garennes et les Graviers du Guémadeuc. Ces trois lotissements offrent l'archétype du lotissement établi sur un site dunaire aux abords d'une plage de sable fin. La densité urbaine et le plan composé de lots géométriques aux parcelles régulières (système d'échiquier) sont commandés par la topographie (terrain plat), la vue sur mer et l'accès à la plage. Le lotissement est généralement desservi par un ou deux axes principaux (artère vitale) reliés à une digue par des rues transversales. Ce type de lotissement généré le plus souvent par l'absence de contrainte topographique constitue certes un gage de rentabilité mais il reste très souvent moins ouvert à l'hétérogénéité architecturale comme en témoigne le paysage architectural de la rue de l'Amiral-Charner.

Aires d'étudesCommunes littorales des Côtes-d'Armor
Dénominationslotissement
AdresseCommune : Pléneuf-Val-André

Quatre lotissements créés à la fin du 19ème siècle par la société Cotard, Hallam de Nitis et Cie et le comte Louis-Charles d'Aubert ont fait l'objet d'un repérage.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 4
étudiées 4

Annexes

  • 20032204768NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S supplément 185.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : S supplément 185.

Bibliographie
  • INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. La Côte d'Emeraude. La villégiature balnéaire autour de Dinard et Saint-Malo. Paris : Centre des monuments nationaux/Monum, Cahiers du Patrimoine, 2001.

    p. 117-137