Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les Kanndiou ou buanderies sur la commune de Saint-Eloy

Dossier IA29005573 réalisé en 2012

Fiche

Située dans la zone de production du lin sous l'ancien régime, la commune de Saint-Eloy conserve peu de trace matérielle de cette économie passée. Seule la maison jumelée du bourg, dite maison au cadran, appartenant à la typologie des maisons à avancées, aurait appartenu à des fabricants-marchands de toiles. L'étude des états de sections et des inventaires après décès permettent de confirmer qu'il y avait bien production et transformation du lin. Ainsi, plusieurs parcelles portent mention de "Kanndi": goarem ar candi ; foennec ar candi ; parc ar candi.

L'association "Dourdon" a consulté les Inventaires après décès de la fin du 17e siècle et du 18e siècle. Dans chaque lieu-dit on trouve des boisseaux de graines de lin, du lin dans les champs, du lin peigné, du lin à brayer, du fil blanc, fil cru, fil roux, du gros fil, du fil réparon et étoupe, des brayes, des métiers à tisser (jusqu'à 4 dans un logis au Letiez), des rouets, des toiles : Forsquilly et le Letiez semblant concentrer les familles relativement aisées grâce à cette économie.

Nous savons ainsi que Hervé Bonderff (1/06/1733 ; Le Letiez) possédait "1 cuve de bois servant à blanchir le fil avec une auge de pierre dessous", que Anne Brest possédait "une maison à douet avec une grande pierre" (1723 ; Fresbuzec). A Forsquilly, en 1704, est inventorié "une buanderie, une grande cuve ou buoüer, avec une autre cuve de pierre et une pierre dessous, de la lessive". En 1693, est répertorié "deux cercles de cuve pour blanchir le fil."

La géolocalisation des Kanndiou proposée ici a été faite par l'association "Dourdon".

Aires d'études Parc Naturel Régional d'Armorique
Dénominations buanderie
Adresse Commune : Saint-Eloy