Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les fermes des 16e et 17e siècles de la commune de Le Loroux

Dossier IA00007264 réalisé en 1979

Fiche

Voir

Les 16e et 17e siècles sur la commune du Loroux marquent une phase de construction d’habitat en pierre dont de nombreux vestiges subsistent encore de nos jours. Hormis des édifices relevant de l’architecture seigneuriale et religieuse, peu de constructions antérieures au 19e siècle subsistent aujourd’hui. Toutefois, de nombreux lieux-dits conservent des traces d’édifices des 16e et 17e siècles, tels des vestiges ou remplois de porte en plein cintre. De nombreux appuis de fenêtre saillants et de pierres d’encadrements chanfreinées restent encore en place sur les bâtiments aujourd'hui en grande partie réhabilités. Des cheminées en pierre de taille de granite sculptée restent encore en place à l'intérieur de certaines fermes. Ces différents vestiges peuvent se retrouvent à la Sionnière, la Marre, la Huardière, la Boisnière, la Bieudière, la Bilheudais, la Maison-Neuve, la Bigotière Launay, L'Épinay Barré. Ils constituent tous des témoins de l'architecture rurale ancienne.

Certains hameaux déjà présents sur le cadastre napoléonien de 1811 présentent encore des vestiges de la fin du 16é siècle et du début du 17e siècle notamment à la Marre et à la Bigotière Launay.

Concernant les matériaux de construction, le granite et le schiste sont utilisés en petit appareil irrégulier pour les maçonneries. Le granite est quant à lui utilisé pour les pierres d'encadrement d'ouverture. Tous les édifices possèdent une couverture en ardoise.

Aires d'études Pays de Fougères, Fougères nord
Dénominations ferme
Adresse Commune : Loroux (Le)
Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Toits ardoise
Murs granite grand appareil
granite moellon
schiste moellon
Décompte des œuvres bâti INSEE 226
repérés 63
étudiés 7
(c) Inventaire général (c) Inventaire général - Ducouret Jean-Pierre - Kocourek Frédéric-Nicolas