Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les croix monumentales de la commune de Chauvigné

Dossier IA35049594 réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Aires d'études Pays de Fougères
Dénominations croix monumentale
Adresse Commune : Chauvigné

Le plus grand nombre de croix recensées à Chauvigné datent du 19e siècle. Elles doivent leur édification à l´action de l´Eglise au 19e siècle pour réinvestir l´espace rural et les esprits paysans après le traumatisme de la Révolution. On reconnaît les croix datant du 19e siècle car le granite est taillé mécaniquement, les arrêtes sont plus régulières et plus droites et la surface de la pierre est plus lisse. Certaines croix du 19e siècle comportent une niche à statue, mais la plupart du temps celles-ci ont disparu. A Chauvigné, la croix la plus ancienne date du 17e siècle et se trouve à La Haute Touche. Une croix du 18e siècle a également été recensée près du lieu-dit « Les Bordes » et une croix limite 18e-19e siècles dans le village. Sur ces croix, le granite a été taillé à la main. La croix du 17e siècle possède un Christ grossièrement sculpté en moyen relief à la croisée de la traverse et de la hampe. La plupart des croix sont des croix de chemin et sont situées à un carrefour. Le passant pouvait s´y arrêter et réciter un Pater ou prononcer une formule rapide, qui lui assurait une protection. L'érection d'une croix pouvait aussi représenter un acte de dévotion, à la suite d´un ou plusieurs décès dans une famille. Les croix de mission sont identifiables par l´inscription qu´elles portent. Elles furent mises en place à la suite d´une intervention des Missions de France pour maintenir ou raviver la foi dans les campagnes. Enfin les croix de la commune sont les témoins d´axes de circulations anciens qui peuvent aujourd´hui avoir disparus.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle

Les croix sont souvent érigées par les villageois ou par un riche propriétaire, signe à la fois de piété et de notabilité terrienne. Le matériau principal utilisé pour les croix de Chauvigné est le granite que l´on trouve directement dans le sol de la commune. Les croix peuvent être simples sans aucun décor ou un peu plus travaillées. On peut observer sur certaines croix des inscriptions, placées en général sur le socle, qui indiquent la date d´édification, le nom de la ou les personnes qui en ont fait don. On trouve quelquefois sculpté le blason de la famille ou encore gravé un message d´hommage à une personne décédée.

Murs granite
Décompte des œuvres repérés 28
étudié 0

Annexes

Références documentaires

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).

    p. 55