Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les croix monumentales sur la commune de Baud

Dossier IA56001947 réalisé en 2002
Aires d'études Baud
Dénominations croix monumentale
Adresse Commune : Baud

Quinze croix monumentales ont été repérées sur le territoire communal et traitées en dossiers individuels. L'aménagement des routes au 19e siècle est probablement responsable de la disparition d'un certain nombre de croix. D'autres ont été mutilées ou brisées lors de déplacements successifs. Le corpus actuel est donc fragmentaire et parfois dénaturé avec des dates qui s'échelonnent du haut Moyen Âge au début du 20e siècle. Le recours au granite demeure la règle pour l'édification des croix. Il existe plusieurs croix du haut Moyen Âge dans la commune de Baud : au village du Crann, près de Boullai et près de Kermarec, reconnaissables à leurs bras courts et leur taille irrégulière. Les croix jumelées de la Boullai sont très comparables à celles de Noguello en Melrand. Aux 17e et 18e siècles, cohabitent des croix d'un type très ordinaire au décor fruste (cf. Botcario) et des compositions plus élaborées : emmarchement, base haute en pierre de taille, socle cubique à sommet hémisphérique, croisillon séparé du fût écoté par un noeud-boule (cf.Tenuel). Ces croix sont érigées par des prêtres (cf. Kermarec, Tenuel) ou par des corporations, comme le signale la navette de tisserand gravée sur le socle de la croix de Botcario. Coët-Pourron, Bonalo et Pont-Randilly font partie d'une famille de croix élevées au 19e siècle par des familles de paysans enrichies. Elles portent la date de leur érection et parfois le nom du commanditaire.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 15
étudiées 12