Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les croix monumentales d'Antrain communauté

Dossier IA35049673 réalisé en 2011

Remarques générales :

La répartition des croix est très inégale sur le territoire puisque les deux communes voisines Bazouges-la-Pérouse et Noyal-sous-Bazouges portent à elles seules 68 % des croix repérées dans la communauté de communes ; la concentration des croix sur ces communes est exceptionnelle. La répartition chronologique fait apparaitre un maximum dans Ia seconde moitié du 18e siècle ; on remarquera la similitude du graphique des dates croix monumentales et du graphique des dates maisons-fermes. Aucune croix datée avant 1600.

Caractères architecturaux :

Situation : les croix sont isolées ou situées en agglomération (écart ou village) ; il s'agit toujours de croix de chemin ou de croix de carrefour ; les croix sont toujours accessibles et visibles d'un point public. Les orientations sont variables et dépendent davantage de l'implantation de la croix par rapport au chemin ou au carrefour que par rapport aux points cardinaux : la croix est orientée vers son accès le plus évident.

Matériaux : les croix sont en granite, croix et fût en une pièce ou en deux pièces ; le socle est un bloc de granite généralement dressé sur toutes ses faces apparentes parfois grossièrement taillé. Socle sur soubassement à degrés (1 exemple). Les croix en bois sont modernes et n'ont pas été prises en compte sauf trois qui portaient un décor particulier (deux étudiées : la croix au village de Saint-Rémy-du-Plain, croix au Haut-Hulin à Saint-Ouen-la-Rouërie )

Typologie :

Deux types de croix.

Type 1 : se caractérise par sa banalité et l'absence de décor, croix et fût de section carrée simplement chanfreinée (ex : Le Rocher et Ia Sainte Bertière à Noyal-sous-Bazouges, croix au village de Ia Fontenelle, rue Saint Denis et Ia Demonais à Bazouges-la-Pérouse, la Croix Guérin à Saint-Rémy-du-Plain, Couesnon à Antrain).

Variante appartenant à ce type : la croix de Vaugarny en Bazouges-la-Pérouse, qui porte un décor sculpté (marques professionnelles, Christ en Croix) et La Croix Guérin en Saint-Rémy-du-Plain sculptée d'un Christ en Croix.

Ce type existe dès le 17e sièc1e (Le Rocher à Noyal-sous-Bazouges, 1665 ; La Demonais en Bazouges-la-Pérouse, 1600).

Type 2 : Croix très typée dont la répartition géographique et chronologique est précise. Le type se définit comme suit : croix en granite à chanfrein "patté" avec niche sous la traverse abritant une statuette en terre cuite de la Vierge à l'Enfant, (souvent disparue), fût carré à chanfreins ornés de boules, les inscriptions sont écrites à un endroit précis : INRI sur le sommet de la croix, date à la base du fût, noms du donateur et de son épouse sur le socle ; exemple : les Trois Croix à Noyal-sous-Bazouges ; croix près de Vaugarny et La Pommerais à Bazouges-la-Pérouse, etc...

Géographiquement ce type de croix se trouve sur les communes de Bazouges-la-Pérouse et Noyal-sous-Bazouges.

Chronologiquement ce type appartient à la deuxième moitié du 18e siècle ; il est apparu au début du 18e siècle mais incomplet (ex : La Gabillonnais à Saint-Remy-du-Plain : 1720) et disparait après le milieu du 19e siècle (dernier exemple daté à Ville Cohin sur Noyal-sous-Bazouges, 1847).

Représentation du Christ en croix :

Sur 112 croix repérées, 12 figurent le Christ en croix sculpté en moyen ou bas relief, dont un figure en outre un Ecce Hono (Forêt à Rimou) ; une croix représente un Saint, en l’occurrence, Sainte Suzanne (la Gabillonnais sur Saint- Rémy-du-Plain).

Inscriptions :

Le socle est le support le plus habituel des inscriptions. Deux font exception : La Demonais en Bazouges-la-Pérouse et le Rocher en Noyal-sous-Bazouges dont les inscriptions sont gravées sur le fût ou la traverse. Les inscriptions du socle donne le nom du donateur et celui de sa femme ; ces donateurs étaient les habitants de la campagne qui faisaient élever une croix à proximité de leur maison ; l'exemple de Meslay est significatif puisque la maison et la croix voisine portent des inscriptions identiques. Sur la maison : IO LE PENNETIER ET MA MAZURE 1761. Sur la croix : IOSEPH LE PENTIER ET MA MAZURE. 1770.

La croix au village de La Fontenelle fut donnée par un prêtre : IHS MA MI. AD. MAZURE : P(rêtre).

Deux croix furent élevées par les mêmes donateurs :

Le Mesnil (Noyal-sous-Bazouges) : H.H. GILLES BERANGER ET ANNE TROPTAR. 1812

Rue Denis (Bazouges-la-Pérouse) : G. BERRANGE. A. TROPTARD. 1832

Aires d'études Pays de Fougères
Dénominations croix monumentale
Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Murs granite
bois
Décompte des œuvres bâti INSEE 123
repérés 102
étudiés 21

Annexes

Références documentaires

Bibliographie
  • L'architecture traditionnelle dans le canton d'Antrain. Association pour la Promotion du Patrimoine d'Antrain et de son Canton, 1985.